Le Burkina Faso, premier pays d'Afrique de l'Ouest à utiliser la TNT
0
 

Écouter
Le Burkina Faso, premier pays d'Afrique de l'Ouest à utiliser la TNT

Le Burkina Faso, premier pays d'Afrique de l'Ouest à utiliser la TNT

RTI Info/Boris Odilon Blé | Lu 2392 fois | Publié

Le Burkina Faso dispose depuis le jeudi 28 décembre 2017 de la télévision numérique terrestre (TNT) et pourra désormais diffuser plusieurs chaines en qualité numérique sur via une seule fréquence.

Le Burkina Faso vient de faire un pas de géant dans l’audiovisuel en basculant vers la TNT. La mise en œuvre de cette technologie qui a couté 45 milliards de francs CFA permettra aux opérateurs privés du secteur d’être plus visibles et aux populations d’avoir un accès plus large et facilité à l’information. « Le passage à la TNT est une révolution qui concrétise le droit à l’information pour tous », a dit Rémi Dandjinou, ministre burkinabè de la Communication.

C’est à la Société burkinabè de télédiffusion (SBT), que revient la charge de la gestion de la TNT en tant qu’opérateur de diffusion. L’opérateur public a finalisé un accord sur plusieurs années pour l’utilisation du satellite Eutelsat 3B, qui permettra l’alimentation de 35 émetteurs numériques terrestres sur l’ensemble du territoire national. Des services comme la vidéo à la demande devraient être bientôt. La SBT entamera des discussions seront pour fixer les coûts des prestations aux télévisions et entreprises éditrices de services.

Le gouvernement de son côté a consenti une exonération douanière des importations de décodeurs TNT pour permettre à tous d’acquérir le matériel de réception du signa. Le prix maximum du décodeur de base a été fixé à 10 000 FCFA. Le Burkina Faso devient le premier pays d’Afrique de l’Ouest a basculé vers la TNT.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Bonoua: Les cours perturbés au lycée moderne

Dimbokro: Journée mondiale du diabète 100 personnes dépistées gratuitement

Plaidoyer pour la construction de bâtiments au profit des écoliers à Abobo N’Dotré

Campagne cacao 2018-2019 : Les opérateurs de la filière de Bouaflé appelés à la vigilance

Grand-Lahou: Les syndicats divisés sur l’arrêt de travail annoncé dans le secondaire