Le Pentagone veut que ses soldats soient plus prudents avec le sport connecté
0
 

Écouter
Le Pentagone veut que ses soldats soient plus prudents avec le sport connecté

Le Pentagone veut que ses soldats soient plus prudents avec le sport connecté

AFP | Lu 230 fois | Publié

Le Pentagone va passer en revue les pratiques de sport connecté de ses soldats, après la publication d'une application permettant de dévoiler leurs bases et leurs déplacements en zone de guerre.

La carte, créée par cette app de Strava Labs, montre le mouvement de ses usagers dans le monde entier. S'il peut être rassurant pour un joggeur ou une cycliste de laisser des proches connaître leur route, il en va un peu différemment pour des militaires américains basés en Irak, en Afghanistan voire en Syrie.

"Nous allons jeter un oeil sur notre règlement en la matière pour être certain de notre sécurité opérationnelle et de la protection de nos forces", a expliqué le colonel Rob Manning, porte-parole du Pentagone.

"La publication récente de données souligne le besoin d'être conscient de son environnement", a souligné le colonel. Un euphémisme pour dire que les militaires déployés dans des zones de conflit ou sur des bases plus ou moins secrètes devraient faire preuve de plus de prudence.

L'usage de smartphones, de bracelets connectés mesurant les performances sportives mais aussi des réseaux sociaux ont compliqué la tâche des responsables de la sécurité des forces armées, qui mettent régulièrement en garde les militaires contre le partage d'informations sensibles sur des plateformes non protégées.

De manière générale, la recommandation aux militaires est d'utiliser les réglages permettant le maximum de discrétion.

Dans un communiqué, Strava a rappelé qu'il est facile de ne pas se retrouver sur sa carte mondiale d'activités.

"Les activités étant marquées comme privées et celles comprises dans les zones de confidentialité définies par les utilisateurs" sont exclues de la carte, a rappelé l'entreprise.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

RDC : Les enfants rejoignent "volontairement" les groupes armés (ONG)

Venezuela : Maduro annonce l'expulsion du chargé d'affaires américain

Soudan : Une femme tuée dans une "attaque" contre un camp de déplacés (Amnesty)

Sénégal : Les étudiants de l’Université de Dakar décrètent une "grève illimitée" à la suite de la mort de leur "camarade" Fallou Séne

Maroc : l'ex-chef de la diplomatie élu à la tête du patronat