Linda Nanan Vallée (Directrice de la FJN) : "La fiscalité en Côte d'Ivoire empêche les startups de décoller"
0
 

Écouter
Linda Nanan Vallée (Directrice de la FJN) :

Linda Nanan Vallée (Directrice de la FJN) : "La fiscalité en Côte d'Ivoire empêche les startups de décoller"

RTI Info / Boris Odilon BLE | Lu 253 fois | Publié

A la tête de la Fondation Jeunesse Numérique (FJN) depuis décembre 2016, Linda Vallée a initié une séance de travail avec les startups et la presse, afin de présenter les actions de son organisation. La rencontre a eu lieu ce vendredi 9 février au VITIB de Grand-Bassam, où elle a indiqué qu'il est nécessaire que le système fiscal ivoirien prenne en compte les spécificités des startups afin de leur permettre de mieux se développer.

Les startups sont confrontées à un problème de financement. C’est le constat général fait par les jeunes porteurs de projets et la FJN qui a décidé depuis peu de les accompagner financièrement. "Les startups ivoiriennes se plaignent qu’on les considère comme des PME. La fiscalité les empêche de décoller. La FJN va essayer de régler ce problème", clame la directrice exécutive de la Fondation.

Grâce à la Fondation Jeunesse Numérique, les startups bénéficient de formation, coaching, mise à disposition d'espaces de travail, mises en relation stratégiques. Face aux difficultés de financement par les institutions bancaires, la FJN a décidé de subventionner les startups sous sa coupole. Ainsi, elles ont pu bénéficier de prêts allant de 500 000 à 10 millions FCFA. Depuis 2016, la FJN a permis à 40 startups, après une sélection rigoureuse, de développer leurs activités, chacune à son rythme.

Pour l’année 2018, 60 nouvelles startups seront incubées. "Il nous a fallu batailler pour obtenir un financement interne annuel de 500 millions de FCFA" soutient Linda Vallée. L’ANSUT, l’ARTCI, et l’AIGF sont les structures étatiques qui alimentent le fonds. Sur les 500 millions FCFA promis en 2017, seuls 300 millions ont été reçus par la FJN. Mais, la structure recherche toujours d’autres sources de financement.

La Fondation Jeunesse Numérique, créée en mars 2016, est une structure sous tutelle du ministère de la communication, de l’économie numérique et de la poste (MICENUP). Elle a pour objectif de sensibiliser la jeunesse aux TIC, de détecter les jeunes porteurs de projets innovants, d’aider à la recherche de financement, de contribuer à la consolidation de l’écosystème numérique de la Côte d’Ivoire. La finalité étant de permettre de réduire le taux de chômage par l’entreprenariat numérique. Sont concernés par ce programme, les jeunes de moins de 41 ans, porteurs de projets numériques innovants et répondant à un besoin de la communauté.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Venezuela : Maduro réélu jusqu'en 2025, ses opposants rejettent les résultats

Tchad : des opposants libérés après deux mois de détention au secret

Mali : au moins 12 civils tués dans un incident impliquant l'armée malienne

Soudan : L’ONU déplore les affrontements dans l'ouest du pays

Kenya : Plusieurs dizaines de personnes dont des fonctionnaires et des opérateurs économiques sont convoquées à la police pour corruption