McDonald’s réinvente le concept de la paille. Ceci est une révolution.
0
 

McDonald’s réinvente le concept de la paille. Ceci est une révolution.

Siecle Digital | Lu 307 fois | Publié

McDonald’s a travaillé sur un tout nouveau concept de paille permettant d’apprécier ses toutes nouvelles recettes de ‘shamrock shake.’

Dans un milkshake, dans une boisson, pour souffler l’emballage sur son camarade … nous avons tous déjà utilisé une paille de chez McDonald’s. Nous avons tous aussi connu la paille qui se bouche parce qu’il y a des morceaux trop gros dans son dessert.

Cette nouvelle paille porte le nom de STRAW (paille en anglais) pour Suction Tube for Reverse Axial Withdrawal. Dès qu’on entend ce mot on sent de suite l’opération marketing venir … mais le concept est bel et bien réel. Il a été conçu spécialement pour accompagner le lancement d’une recette de milkshake à deux gouts.

La vidéo présente avec beaucoup de dérision Jeffrey Roy, person with a British accent. On reconnait de suite le style Apple qui met depuis des années en avant sur un fond blanc Jonathan Ive, le numéro 2 de la marque. Cette patte fait bien souvent l’objet de memes et autres moqueries sur la toile.

Blague à part, si le projet n’a certainement pas été réalisé comme le présente la vidéo, le concept existe. Engadget a interrogé McDonald’s qui a assuré que d’ici quelques semaines leur site annoncerait dans quels établissements les clients pourraient trouver la STRAW.

McDonald’s n’en est pas à son premier coup d’essai pour apporter de la ‘technologie’ dans ses restaurants. Aux Pays-Bas, la marque avait imaginé un set de table musical : le McTrax.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

L'ex-président américain George H.W. Bush hospitalisé

Pologne: des handicapés cessent leur occupation du Parlement

Les Etats-Unis maintiennent leurs sanctions contre le Venezuela, malgré la libération du missionnaire Joshua Holt (Pence)

Macron réunit mardi à Paris les responsables libyens pour sortir de la crise

Trump et Kim visent toujours un sommet le 12 juin à Singapour