Clip "Vilain" de Bop de Narr : les images d'Aristide Bancé retirées
0
 

Écouter
Clip

Clip "Vilain" de Bop de Narr : les images d'Aristide Bancé retirées

Polus Agathon | polus.koui@rti.ci | Lu 342 fois | Publié

Le clip officiel de "Vilain", le tout nouveau tube de Bop De Narr a été dévoilé le 08 juillet dernier. Contre toute attente, les images du footballeur Aristide Bancé, bien présent pendant le tournage, n'y figurent pas.

Pour le tournage, du clip "vilain", BOP DE NARR, le rappeur ivoirien, connu pour ses belles punchlines, avait fait appel à plusieurs peoples dont l’Animateur Jean-Michel ONNIN, et  Ange Farot, ainsi que  le footballeur Aristide Bancé, acteur principal. S'ils ont bel et bien tous été filmés, en revanche, aucune image de l’Attaquant de l’Asec Mimosa d’Abidjan n'a été aperçue dans le produit fini.                   Une situation, qui vraisemblablement laisse la porte ouverte à plusieurs  spéculations, d'autant plus que le nom de la star du football est cité dans la chanson et qu'il avait même fait une vidéo teaser avec l'artiste.

Approché, le rappeur a fait comprendre qu'il avait retiré les images d’Aristide Bancé à la demande de ce dernier qui avait déjà un contrat exclusif d'images avec une structure de production de la place. Celle-ci n'ayant pas donné son accord pour qu'il figure dans le clip, il fallait donc retirer les images pour sauver le contrat du footballeur burkinabè; ce qu'a fait l'artiste.

Après "Je bois pas l’eau par mes narines" qui a connu un véritable succès, le titre "vilain" qui est sa nouvelle sortie semble suivre le même chemin, puisqu'il est en passe de devenir l'un des tubes de l'été (en Côte d’Ivoire).

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Zimbabwe : Le gouvernement maintient les élections, malgré l'attentat qui a visé le président de la république

Zimbabwe : Le gouvernement maintient les élections, malgré l'attentat qui a visé le président de la république

Nigeria : Couvre-feu dans le centre en raison de violences intercommunautaires

Nigeria : Au moins 86 morts dans des violences dans le centre du pays (police)

Soudan du Sud : Au total quatre personnes ont été tuées dans des affrontements entre des réfugiés dans un camp à Rhino