flash info
Roumanie: des tonnes de poulet pour acheter des voix "Au cours de l'année 2012, Florin Popescu a utilisé son influence en tant que président d'une filiale départementale d'un parti politique pour demander au directeur d'une société commerciale 60 à 70 tonnes de poulet d'une valeur de 90.000 euros pour les distribuer aux citoyens à des fins électorales", précise le parquet dans un communiqué. "On m'accuse d'avoir sollicité des produits agricoles. Mais ce n'était pas de la drogue", a déclaré M. Popescu, cité par l'agence Mediafax, à la sortie des auditions. Les procureurs ont demandé son arrestation mais celle-ci n'interviendra que si les députés acceptent de lever son immunité. La justice roumaine a engagé depuis plusieurs années une lutte contre la corruption de haut niveau, notamment politique. Plusieurs hauts responsables dont l'ancien Premier ministre Adrian Nastase purgent actuellement des peines de prison après avoir été reconnus coupable de corruption. La Commission européenne a placé la Roumanie et la Bulgarie sous surveillance afin qu'elles renforcent leur lutte contre ce fléau. | Deux MI 24 de l’ONUCI, en ''vols de reconnaissance'' sur Guiglo, inquiètent les populations Ces appareils ont survolé durant une trentaine de minutes ce département profondément marqué par la décennie de crise militaro-politique et les assauts répétés d’hommes armés en provenance du Libéria voisin. Selon des responsables locaux de l’ONUCI approchés par l’AIP, les MI 24 "sont venus de Man, et sont en partance pour Taï". Il s’agit de "vols de reconnaissance", ont-ils rassuré, appelant les populations qui commençaient à s’inquiéter, à la sérénité. |