Sport / Italie - D'ex-stars du foot participent à un match de charité pour les réfugiés
0
 

Écouter

Italie - D'ex-stars du foot participent à un match de charité pour les réfugiés

AFP | Lu 798 fois | Publié Il y a 1 jour(s)

Ils n'avaient vraiment pas le même maillot mais se sont réunis pour la bonne cause: d'anciennes gloires de la Lazio et de l'AS Rome, clubs rivaux de la capitale, ont rencontré une équipe de jeunes migrants samedi à Rome dans un match visant à alerter sur le sort des réfugiés en Italie.

Sous un soleil de plomb, l'équipe emmenée par la légende de la Roma Damiano Tommasi, accompagné notamment du champion du monde 1998 Vincent Candela et d'une autre star du club de la Louve, Simone Perotta, a battu 4-1 une équipe composée de réfugiés et de demandeurs d'asile, tous mineurs.

"Je suis convaincu que des initiatives comme celle-ci sont très utiles", a affirmé Marcello Mancini, membre syndicat des entraîneurs de football italiens, organisateur de l'événement aux côtés du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) et de la Fédération italienne de football.

"Le monde du football peut être un porte-voix pour promouvoir, en particulier auprès des jeunes, des valeurs comme la solidarité et l'ouverture à ceux qui, sans que ce ne soit leur faute, se retrouvent du jour au lendemain à vivre dans la peur, sans aucune stabilité", a-t-il poursuivi.

Après avoir pris des selfies avec les ex-stars du calcio dans les vestiaires, les jeunes migrants ont fêté leur unique but comme l'Allemagne sa victoire à la dernière minute contre la Suède quelques heures plus tard. Une parenthèse heureuse dans un contexte très tendu en Italie autour de la question migratoire depuis que le ministre de l'Intérieur issu des rangs de l'extrême droite Matteo Salvini a promis d'empêcher les arrivées de migrants et d'augmenter les expulsions.

"L'opinion (envers les réfugiés) est un peu particulière, pas seulement en Italie mais en Europe en général", a confirmé l'ex-gloire de la Roma Damiano Tommasi. "+L'autre+ fait peur. C'est une bonne chose de soutenir ces événements qui peuvent aider à l'inclusion parce que c'est l'avenir."

"Nous savons que le football n'a pas de couleur, pas de frontière", a appuyé l'ancien giallorossi Vincent Candela. "C'est la bonne chose quand on est sur le terrain: on est tous ensemble."

C'était la seconde édition de ce match baptisé #WithRefugees ("Avec les réfugiés") sous la forme d'une rencontre entre anciens champions du ballon rond et jeunes migrants, organisé dans le cadre de la journée mondiale des réfugiés célébrée le 20 juin.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également