Sport / Didier Drogba à propos de la crise à la FIF : « Il y a un mécontentement, il y a un vrai malaise, il faut en parler »
0
 

Écouter

INFOS BREVES

  • Henri Konan Bédié visite ce vendredi le chantier du Centre International d'Hémodialyse de la "Fondation Servir" – 19-01-2018
  • Nikki Haley, ambassadrice américaine à l'ONU, exprime ses regrets au groupe africain après les propos de Trump – 19-01-2018
  • La Namibie bat l'Ouganda, la Côte d'Ivoire éliminée du CHAN 2018 – 19-01-2018
  • Tempête: 9 morts dans le nord de l'Europe et chaos dans les transports – 19-01-2018
  • Plus de 520 kg de drogues et de stupéfiants incinérés à Yamoussoukro – 18-01-2018
Didier Drogba à propos de la crise à la FIF : « Il y a un mécontentement, il y a un vrai malaise, il faut en parler »

Didier Drogba à propos de la crise à la FIF : « Il y a un mécontentement, il y a un vrai malaise, il faut en parler »

RTI SPORT | Boris Odilon Blé | Lu 6290 fois | Publié Il y a 1 jour(s)

Au cours d’un entretien accordé récemment à l’AFP, l’ex-international ivoirien est revenu sur la situation que vit la Fédération ivoirienne de football (FIF). Pour Didier Drogba, malgré la fronde, il faut que tout soit fait dans le respect et que le football ivoirien ressorte grandi de cette crise.

Une crise majeure secoue la FIF depuis la non qualification des Eléphants pour la Coupe du Monde 2018. Des présidents de clubs, réunis au sein d’une coalition appelée « G 42 » exigent la tenue d’une assemblée générale extraordinaire pour statuer sur le départ de Sidy Diallo de la tête de l’instance. Un bras de fer est depuis lors engagé entre les 2 camps. Une situation qui ne laisse pas Didier Drogba indifférent : « C'est une crise déplorable qui ne serait pas arrivée si on n'avait pas eu cet échec et surtout si le championnat ivoirien se portait bien. Il y a un mécontentement, il y a un vrai malaise, il faut en parler. Il faut le régler, il faut tout soit fait dans le respect et que le football ivoirien ressorte grandi de cette crise ».

L’ex-attaquant vedette de Chelsea (Angleterre) a profité de l’entretien pour faire taire une rumeur qui fait de lui un potentiel successeur de Sidy Diallo. « Je suis loin mais je regarde ce qui se passe en Côte d'ivoire et ce qui se passe aujourd'hui me touche » a conclu l’actuel attaquant de Phoenix (D2, USA) qui a procédé à l’inauguration d’une école primaire qui porte son nom à Onahio Pokou Kouamékro (Gagnoa). L’édifice a été financé par sa fondation et est « le premier d’une série » comme il l’a indiqué sur son compte facebook.

Mercredi dernier, Malick Tohé, membre révoqué du comité exécutif de la FIF a animé une conférence de presse pour dénoncer son éviction. L’ancien vice-président de la fédération accompagné de son avocat, a décidé « d'engager les voies et moyens pour faire entendre sa voix ». Il entend rétablir la vérité sur la situation à la FIF.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également