Sport / Avant Angola-Côte d’Ivoire : Les anciennes gloires jugent les Eléphants
0
 

Écouter

Avant Angola-Côte d’Ivoire : Les anciennes gloires jugent les Eléphants

L\'expression | Lu 1083 fois | Publié

François Monguéhi : « Gagner pour être en confiance » On a donné la Côte d’Ivoire vainqueur de la Can avant même qu’elle n’y arrive, alors qu’il y a des étapes à franchir avant la finale. On a bien commencé, car des équipes jouent bien mais on les élimine vite. Or là, on privilégie le résultat. On commence à monter en puissance. Gagner deux matches sans encaisser, c’est un grand pas. Contre l’Angola, il faut gagner pour rester en confiance ». Kassy Kouadio : « Laisser l’Angola venir » A ce stade de la compétition, on ne cherche pas la qualité du jeu, mais plutôt la victoire. On en a deux. Je préfère mal jouer et gagner et non le contraire. Contre l’Angola, on a 6 points, on n’a pas besoin de courir. Il faut laisser l’Angola venir. Oumar Ben Salah : « Reposer les titulaires » On attendait un peu plus des Eléphants pour leurs deux premiers matchs, mais on espère qu’ils vont faire mieux pour la suite. On a 6 points, on va bien gérer contre l’Angola et essayer de prendre la première place. Que Zahoui tourne son effectif pour reposer les titulaires pour la suite. Traoré Abdoulaye : « Pas facile d’être favori » On est bien entré dans le tournoi, l’essentiel est de prendre des points. Contre l’Angola, il faut gagner pour garder le moral haut, être premier et maintenir notre suprématie. L’équipe se bat bien, on espère qu’elle va continuer sur cette lancée. Ce n’est pas facile d’être dans la peau de favori. Beugré Yago : « On avance, c’est l’essentiel » Les Eléphants ont fait deux matches moyens, même si le plus important, ici, est de gagner. On avance. La manière importe peu pour le moment, mais face aux grandes nations, la manière va s’imposer à nous. Contre l’Angola, il faut gagner pour la 1ère place, mais reposer les titulaires pour mieux les récupérer après. Propos recueillis par Tibet K
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également