Un centre panafricain pour renforcer la défense et la sécurité en Afrique en construction au Cap-Vert.
0
 

Écouter
Un centre panafricain pour renforcer la défense et la sécurité en Afrique en construction au Cap-Vert.

Un centre panafricain pour renforcer la défense et la sécurité en Afrique en construction au Cap-Vert.

RTI Info / Boris Odilon BLE | Lu 1024 fois | Publié

Face aux défis du terrorisme, de l’insécurité et du grand banditisme en Afrique, le Cap Vert va accueillir d’ici à mi-2020 un centre africain de formation dédié aux forces de sécurité de l’État. Baptisé "ORBIT TRAINING CENTER", il sera construit sur une superficie de 2,5 km2 pour un coût avoisinant 67 milliards de francs CFA.

Selon un communiqué dont RTI Info a reçu copie, la construction de ce centre répond aux défis sécuritaires grandissants sur le continent. "ORBIT TRAINING CENTER" sera une infrastructure collective de défense et de sécurité conçue pour favoriser l’émergence de réponses rapides et décisives pour la sécurité de l’Afrique.

Dans le centre, les pensionnaires bénéficieront d’infrastructures d’entrainement et de formation les plus pointus pour le tir en salle, le tir de combat, la nage de combat, le sport. Aussi, pour la première fois en Afrique, les forces de sécurité pourront pratiquer des simulations et des exercices adaptés aux réalités environnementales du continent africain.

Le renseignement, les télécommunications militaires et sécurisées, l’interception, le maintien de l’ordre ainsi que la lutte contre le narcotrafic, la lutte contre le braconnage et la lutte contre la cybercriminalité seront également enseignés. Un large éventail de formations pour tous les types de forces de sécurité de l’Etat.

Développé avec le soutien du gouvernement du Cap-Vert, "ORBIT TRAINING CENTER" disposera du statut de Zone Franche et accueillera 150 stagiaires et instructeurs dès son ouverture en 2020.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La ministre Bakayoko-Ly Ramata salue la création d’un centre féminin d’éveil religieux à Tafiré

Mali: un nouveau chef du Haut conseil islamique succède à l'imam Dicko

Soudan: la contestation suspend les discussions avec l'armée, veut intensifier le mouvement

Nouvelle attaque jihadiste au Mali: 11 soldats tués selon le gouvernement

Un château d’eau pour le village d’Amanikro (commune de Bouaké)