Nigeria : affrontement entre forces de sécurité et les membres de la communauté musulmane shiite
0
 

Écouter
Nigeria : affrontement entre forces de sécurité et les membres de la communauté musulmane shiite

Nigeria : affrontement entre forces de sécurité et les membres de la communauté musulmane shiite

AFP | Lu 1879 fois | Publié

Affrontements au Nigeria, entre les forces de sécurité et des centaines de membres de la communauté musulmane shiite qui manifestait à Abuja, la capitale, hier pour demander la libération de l'un de leurs responsables religieux.

La police annonce l'arrestation de 115 manifestants et 22 policiers blessés.

Ces manifestations sont souvent organisées par cette communauté religieuse depuis l'arrestation en 2015 de ce chef religieux.

Sheikh Ibrahim el-Zakzaky, le puissant chef religieux shiite, estimé proche de l'Iran a été arrêté il y a trois ans, lors d'une répression militaire dans laquelle des centaines de fidèles shiites avaient péri.

Des pierres projetées par les manifestants et des cartouches de gaz lacrymogène lancées par la police jonchaient le sol, sur les lieux de l'affrontement.

Certains manifestants disent avoir été touchés par des balles réelles tirées par la police.

On n'ignore qui des manifestants et des agents de la police étaient à l' origine des affrontements qui ont provoqué durant des heures, une certaine tension à Abuja, la capitale.

La manifestation d'hier n'est pas une première. Les membres de la communauté shiite descendent souvent dans les rues pour demander la libération de Sheikh Ibrahim el-Zakzaky.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Conflit en Centrafrique: 13 morts avant des négociations de paix

RDC: sept miliciens tués par l'armée en Ituri

Le corps préfectoral de Bangolo plaide pour la fin des grèves de leurs collaborateurs

Le Conseil du café-cacao invite les opérateurs au respect du prix minimum d’achat du café (Communiqué)

Appelé à d’autres fonctions, le préfet de Korhogo fait ses adieux à la population