RDC : Jean-Pierre Bemba remis en liberté provisoire par la CPI.
0
 

Écouter
RDC : Jean-Pierre Bemba remis en liberté provisoire par la CPI.

RDC : Jean-Pierre Bemba remis en liberté provisoire par la CPI.

RTI Info / Mariam CISSE (Stagiaire) | Lu 1089 fois | Publié

Jean-Pierre Bemba, ex-vice-Président congolais a été acquitté le vendredi dernier des accusations de crimes de guerre et de crime contre l'humanité. Il restait encore en détention pour subordination de témoin. Les juges ont décidé ce mardi de sa libération provisoire.

La chambre d’appel de la Cour Pénale Internationale (CPI) a jugé les preuves insuffisantes pour lui imputé un crime de guerre et crime contre l’humanité, Jean-Pierre Bemba a été acquitté de la décision en première instance. Une surprise pour tous. Les juges estiment que la responsabilité de Bemba dans les crimes perpétrés par sa milice en Centrafrique, reste infondée.

Acquitté mais pas encore libre, ses avocats ont eu pour tâche ce mardi de plaider une libération provisoire ou définitive de l’ancien vice-président congolais. Chose accordée car les juges ont décidé après discution de lui accorder une liberté provisoire. Mais il n'est toujours pas acquitté de l'affaire annexe liée à une la corruption de témoins dans le cadre de son principal procès. Le 4 juillet prochain son sort pour cette affaire devra être connu.

En 2016, il avait été condamné à 18 ans d’emprisonnement pour meurtres, viols et pillages en Centrafrique par sa milice. Cet acquittement intervient à quelque mois des élections présidentielles en RDC prévues en décembre prochain. un espoir pour ses sympatisants qui attendent une éventuelle candidature.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Brexit: Theresa May perd le contrôle de la Chambre des communes

Donald Trump signe le décret reconnaissant la souveraineté d'Israël sur le plateau du Golan

Affaire des «écoutes»: la cour d'appel de Paris rejette le recours de Sarkozy

Macron impose un front commun européen au président chinois Xi Jinping

Le Pentagone débloque un milliard de dollars pour le mur avec le Mexique