1500 Méga Watt d'énergie pour le Bénin à l'horizon 2015
0
 

Écouter
Publicite
1500 Méga Watt d'énergie pour le Bénin à l'horizon 2015

1500 Méga Watt d'énergie pour le Bénin à l'horizon 2015

Didier N'Doli| d.ndoli@rti.ci | Lu 4894 fois | Publié

Le Bénin vise une capacité électrique de 1500 MW aux alentours de 2015 pour stabiliser son réseau électrique et sa production vis à vis des Béninois.

De 100 MW, le Bénin compte accroître sa production électrique. Vision 2015, la mise en œuvre des projets privés portant sur des centrales thermiques d'environ 700 MW dont les études de faisabilité sont en cours. Le Bénin a entamé avec la Banque Islamique de Développement, des négociations pour réaliser et financer les barrages hydroélectriques d'Adjarala et de Dogo-bis ainsi qu’une centrale thermique de 25 MW extensibles à 50 MW à Maria-Gléta. Le projet d'Adjarala Le barrage se situera sur le fleuve Mono, à la frontière du Togo et du Bénin, à mi-distance entre la côte et la retenue hydro-électrique existante de Nangbeto. Ce barrage sera de 150 MW. Le Barrage de Dogo-bis Barrage dont la première pierre s'est faite le 04 Avril 2013 par le président Boni Yayi, le barrage de Dogo-bis sera de 130 MW. En attendant, le président béninois Yayi Boni mise sur « l'achèvement des travaux d'installation de la centrale électrique à turbines à gaz (TAG) de 80 MW, l'augmentation à 200 MW de l'offre de puissance garantie provenant du Nigéria, pour le Bénin et le Togo, et la poursuite des importations d'énergie électrique en provenance du Ghana ».
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le manager du village SOS d’Aboisso plaide pour plus d’engagement envers sa structure

Les éléments des forces de défense et de sécurité (FDS( veulent améliorer leurs relations avec la population de Tiébissou par le sport

L’ONG Care International expose ses actions en faveur des communautés rurales de Soubré

Le ministre Siandou Fofana fait don de 300 kits alimentaires aux veuves du quartier Sodeci à Agnibilékrou

La commission régionale du Conseil national des droits de l’homme de Côte d’Ivoire (CNDH-CI) sensibilise la population de Soko à la cohésion sociale

Publicite
Publicite