Côte d'Ivoire: Début, jeudi, à Abidjan, d’un festival international de reggae
0
 

Écouter
Côte d'Ivoire: Début, jeudi, à Abidjan, d’un festival international de reggae

Côte d'Ivoire: Début, jeudi, à Abidjan, d’un festival international de reggae

AIP | Lu 1274 fois | Publié

La capitale économique ivoirienne, Abidjan, abrite de jeudi à samedi, au Palais de la Culture de Treichville, la première édition de "Abi-Reggae", un festival international de reggae, a confirmé mardi, un membre du comité d’organisation, Lamine Sow.

"Tout est prêt, les artistes ont commencé à arriver et l'événement démarrera effectivement jeudi", a dit, M. Sow, membre du service de communication.

Ce festival se veut une plate-forme d’expression de performances au carrefour de la réflexion intellectuelle et des prestations d’artistes de renommée mondiale, avait indiqué l’initiateur du projet, le ministre d’Etat Dosso moussa, lors de la cérémonie de lancement, en février dernier. "Ce festival, à coup sûr, permettra de montrer l’impact culturel, social et économique du reggae", avait-il noté.

Un colloque piloté par Pr Ousmane Ouattara avec la participation de sommités intellectuelles dont Dr Julius Garvey, le fils du "panafricaniste" Marcus Garvey, et des concerts où se produiront des chanteurs comme Jimmy Cliff, Ki-Mani Marley, Alpha Blondy, Tiken Jah, Kodjo Antwi et Morgan Heritage, sont prévus aux festivités.

Des ateliers seront organisés autour du panafricanisme, de l’exode, du "rastafarisme" et de la musique.

Plusieurs chanteurs de reggae et fans de la musique "Jah" avaient assisté au lancement de "Abi-Reggae", rappelle-t-on.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Donald Trump est arrivé en France pour participer au sommet du G7

L'Union européenne ripostera si les Etats-Unis taxent le vin français (Tusk)

Des jeunes formés à la valorisation du dividende démographique

L’Autorité nationale de régulation des marchés publics (ANRMP) lance l’audit des marchés passés au titre de l’année 2018

Des journalistes vont renforcer leurs capacités sur le genre et les droits des femmes