Miss Côte d\'Ivoire 2012: Miss Djouka Hélène et sa dauphine Folquet Ericka qualifiées.
0
 

Écouter
Miss Côte d\'Ivoire 2012: Miss Djouka Hélène et sa dauphine Folquet Ericka qualifiées.

Miss Côte d\'Ivoire 2012: Miss Djouka Hélène et sa dauphine Folquet Ericka qualifiées.

L\'Intelligent d\'Abidjan | Lu 1551 fois | Publié

Après avoir été privé de l’événement Miss Côte d’Ivoire l’année dernière pour cause de demi-saison (6 présélections au lieu de 12), le comité régional du Lôh-Djiboua piloté par Koudou Florent avait un pari à gagner (celui de la mobilisation après la crise postélectorale), le samedi 18 février 2012, au complexe Amawoyé de Divo. Les populations de Hiré, Lakota et Divo ont répondu à l’appel du Comici (Comité Miss Côte d’Ivoire). Dans une ambiance bon enfant animée de ‘’vuvuzela’’ et de cris de joie de tout genre, la candidate au brassard N°3, Djouka Hadjan Hélène et sa première dauphine, Folquet Ericka (candidate N°12) ont obtenu leurs visas pour la finale du 2 juin 2012 prévue au Palais des congrès de l’ Hôtel Ivoire. Sur les vingt-six (26) candidates inscrites dans le Lôh-Djiboua, c’est finalement vingt (20) filles qui effectueront le déplacement dans ladite région, le vendredi 17 février 2012. Au sortir du casting, ce sont douze (12) prétendantes à la couronne détenue par Kohiman Betty Kouadio, qui ont été retenues pour la finale régionale du lendemain samedi. Au 1er passage noté en tenue traditionnelle, les différentes candidates étaient crispées et présentaient des pas hésitants et peu rassurants. A ce stade, la guerre des fans clubs fait rage. Pour sa première sortie sur le ‘’T’’, Djouka Hadjan Hélène a suscité des vivats du public. On assiste à un véritable passage en revue des accessoires vestimentaires traditionnels issus du patrimoine culturel ivoirien (tissus ‘’Tapa’’, chasse-mouches, parures perlés, tissées et dorées). Au 2è passage en tenue de soirée, la candidate au dossard N°3 creuse l’écart avec une belle plastique car juchée sur 170 cm, supportée par ses 53kg et son tour de bassin de 94 cm. Tout de suite, le public prend fait et cause pour l’étudiante en 2è année de droit à l’Université Ucao âgée de 18 ans. L’idylle entre le public et la candidate au 3è passage noté, en tenue olympique, lui permet de prendre de l’assurance. Lorsqu’au terme du concours, le jury de six membres présidé par le maire de Lakota Zéby Grokou rend le verdict, c’est le délire. Après les prestations des artistes Bétika (originaire de la région) et Abalé Tabalé, ce sont des salves d’applaudissement qui s’emparent du public. Avec un total de 145 points sur 180 soit une moyenne de 8,05 sur 10, Djouka Hadjan Hélène (N°3) arrive en tête, quand la candidate N°12, Folquet Ericka avec ses 132 points soit une moyenne de 7,32 sur 10 seconde la Miss régional et le brassard N°10, Gnankonhi Edith referme le trio avec 123 points soit 6,80 sur 10 de moyenne. Pour cette 17è édition, seules la Miss du Lôh-Djiboua et sa première dauphine sont qualifiées pour la finale nationale.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Interception à Dakar de 30 migrants sénégalais et gambiens en route pour l'Espagne

Identification : lancement du Registre national de personnes physiques

Le gouvernement exprime sa compassion aux victimes des actes de violence des élèves pour des congés anticipés

Un pasteur condamné à six mois de prison ferme à Bouna pour la destruction d’objets sacrés

Le fonds saoudien va financer la construction du CHU à Abobo (Ministre)