SILA 2012 : que le livre reprenne sa place dans la construction des personnes!
0
 

Écouter
Publicite
SILA 2012 : que le livre reprenne sa place dans la construction des personnes!

SILA 2012 : que le livre reprenne sa place dans la construction des personnes!

Mc | Morokro | Lu 4915 fois | Publié

Un pays ne peut se développer si son peuple ne lit pas, le ministère de la culture a fait sienne cette réalité. Pour permettre à la Côte d’Ivoire de s’ouvrir au monde de l’intelligence et du développement, les autorités de la culture ont réagi afin que s’ouvre SILA : le Salon International du Livre d’Abidjan qui avait ses portes fermées depuis 1999.

Après la participation de la Côte d’ Ivoire au salon du livre de paris le plus prestigieux du monde francophone, le ministère de la culture fait renaitre de ces cendres le Salon International du Livre d’ Abidjan ; SILA qui est a sa cinquième édition. Il a ouvert ses portes hier mercredi 28 novembre 2012 à l’espace CRRAE (plateau) pour les refermées le 01 décembre prochain. Sila est un lieu réellement livre;des expositions, des dédicaces d’œuvres littéraires, des visites littéraires, des tables rondes des visites d’écoles et la remise du Prix Ivoire lors d’un diner gala marquerons SILA 2012 L’objectif majeure de la réouverture de ce salon est de promouvoir le livre et en passant tous les acteurs du secteur. Maurice Bandaman, ministre de la Culture et de la francophonie, n’a pas manqué d’exprimer sa joie de voir renaître de ses cendres, le Sila ; Selon lui, trois raisons principales motivent ce sentiment. Il s’agit du challenge pour le gouvernement ivoirien de voir rouvert ledit salon, du respect du décret de l’année 2012 comme celle du livre et de la confirmation du réveil de la Côte d’Ivoire post-crise. « Le livre doit conserver sa place noble dans la construction des personnes » a dit Maurice Bandaman avant d’ajouter la volonté ferme de l’Etat à finaliser les projets de lois en faveur du livre pour redonner au livre sa place première de pilier dans l’apprentissage, malgré ses rivaux que sont l’Internet, la télévision et rendre visible l’industrie du livre.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La reine des Baoulé envisage un rapprochement entre Ouattara et Bédié

Covid-19 : Les autorités sanitaires s'inquiètent face au relâchement dans les mesures barrières

Les producteurs d’Abengourou inquiets des difficultés d’écoulement du cacao vers Abidjan

Un atelier pour la validation de l’avant-projet de loi portant code de l’élevage en Côte d’Ivoire prévu à Grand-Bassam

Abidjan abrite le premier atelier sur la “Charte graphique et l’identité visuelle de la CEDEAO”

Publicite
Publicite