L’Afrique hissé haut au spectacle d’Avignon en France
0
 

Écouter
L’Afrique hissé haut au spectacle d’Avignon en France

L’Afrique hissé haut au spectacle d’Avignon en France

MC.Morokro| m.marieclaire@rti.ci | Lu 1382 fois | Publié

Au 67ème Festival d'Avignion en France deux Africains mettent l’Afrique sur un piédestal. Après le "Shéda" de Dieudonné Niangounastin acteur et metteur en scène Congolais qui a fait sensation c’est au tour de la dernière création Drums and Digging du chorégraphe Faustin Linyekula de faire tâche d’huile.

Le chorégraphe congolais Faustin Linyekula qui se présente aussi comme un raconteur d’histoire a présenté sa dernière création « Drums and Digging » ou « Tambour et Creuset » au spectacle Avignon. Elle prend sa source dans son village qui l'a vu naître Obilo, là où se situent ses premiers souvenirs de danse. Dans cette pièce, Linyekula fait revivre le passé de son pays, sa RDC natale mêlant la danse, le théâtre et la musique. « Tambour et Creuset » traite de plusieurs histoires cependant ce qu’il faut retenir selon l’auteur c’est qu’il faut se rappeler chaque jour qu’on peut construire quelque chose à notre échelle et qu’il ne faut pas cesser d’y croire. Sept interprètes et danseurs parmi lesquels se trouve Véronique Akwa la nièce de Mobutu le second président de la République démocratique du Congo ont interprètés « Drums and Digging » Véronique y interprète d’ailleurs sa propre histoire; celle de sa stigmatisation après Mobutu.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

COVID-19: Le secrétaire d’Etat Siaka Ouattara offre des kits sanitaires à la population du Gontougo

Le Conseil régional de la Mé initie une caravane de sensibilisation contre le coronavirus

Le préfet de Nassian menace de fermer le marché si les mesures de prévention contre le coronavirus n’y sont pas respectées.

Covid 19 : les présidents de jeunes de Tanda appelés à s’éloigner des folles rumeurs

Le préfet de Korhogo appelle la population à signaler les cas suspects de coronavirus