Le Gouvernement appelle à une préservation du patrimoine audiovisuel ivoirien.
0
 

Écouter
Le Gouvernement appelle à une préservation du patrimoine audiovisuel ivoirien.

Le Gouvernement appelle à une préservation du patrimoine audiovisuel ivoirien.

Lacinan Ouattara | Lu 1221 fois | Publié

La Bibliothèque nationale de Côte d’Ivoire a abrité le 28 octobre 2013 la célébration de la 7è Journée Nationale du patrimoine audiovisuel – qui mondialement est célébrée le 27 du même mois. Le Gouvernement ivoirien a profité pour appeler les partenaires au développement et les professionnels à se mobiliser pour la préservation du patrimoine audiovisuel ivoirien – constitué d'enregistrements sonores et d’images fixes ou animées.

Pour l'édition 2013 Journée Nationale du patrimoine audiovisuel, la Fédération ivoirienne des créateurs et conservateurs d’images de Côte d’Ivoire (Ficci) a décidé de plancher sur le thème "La contribution des archives audiovisuelles à l’émergence de la Côte d’Ivoire à l’horizon 2020". Affoussiata-Bamba Lamine, ministre de la Communication s’est préoccupée de l’état de conservation des archives audiovisuelles de la Côte d’Ivoire : Qu'en est-il aujourd'hui de la mémoire nationale collective en termes de récits historiques, de pharmacopée, de technique culturale et architecturale? Les questions restent posées. "Il importe que la Côte d’Ivoire qui aspire devenir un pays moderne dans moins d’une dizaine d’années, accorde plus d’importance à la conservation de ses archives, toutes catégories confondues, en privilégiant le support audiovisuel" a indiqué la ministre. Elle a indiqué nécessaire l’élaboration et l’adoption des textes fixant les principes directeurs normatifs, l’harmonisation du cadre juridique des archives audiovisuelles, etc. Le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman s’est aussi dit préoccupé de l’enjeu qui est la préservation du patrimoine audiovisuelle "en voie de disparition". "Les pays africains sont obligés de se tourner vers Institut national de l’audiovisuel en France (INA) pour avoir de la documentation", a-t-il déploré. Trois panels ont marqué la célébration de la journée nationale. Ils ont été animés par le directeur des archives nationales, Dr. Bahi Gouro Venance, le directeur Général la La Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI), Ahmadou Bakayoko et Hien Sié, directeur de la maison du cinéma. Il ressort que la conservation et valorisation des archives nationales s'avère un impératif.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

La mécanisation, une solution à l’autosuffisance en riz (commissaire générale du “Gblo Gblo Saka festival”)

La mécanisation, une solution à l’autosuffisance en riz (commissaire générale du “Gblo Gblo Saka festival”)

Les performances de la Côte d’Ivoire en matière de lutte contre la corruption expliquées aux médias

Une plateforme de la société civile s’engage pour des élections apaisées en 2020

Drame à Minignan : une jeune mère fait fouetter à mort sa fille et risque 20 ans de réclusion