Le groupe ivoirien Magic System fait bouger les Forces françaises en Côte d'Ivoire
0
 

Écouter
Le groupe ivoirien Magic System fait bouger les Forces françaises en Côte d'Ivoire

Le groupe ivoirien Magic System fait bouger les Forces françaises en Côte d'Ivoire

Lacinan Ouattara | Ouattara.lacinan@rti.ci | Lu 1616 fois | Publié

Après 12 ans de présence sur le territoire ivoirien, la Force française "Licorne" met fin officiellement à son opération. Elle fera place à "La Force Française en Côte d’Ivoire (FFCI)" au cours d’une cérémonie qui sera organisée mercredi 21 janvier 2015. Cette nouvelle force sera, selon les responsables de l'Armée française le carrefour des relations franco-ivoiriennes et permettre aux citoyens ivoiriens de renforcer leurs liens avec les militaires français du camp de Port-Bouët, camp installé depuis le début des années 60.

Avant cette journée, hier mardi 20 janvier 2015, le Groupe Magic System est venu spécialement de France pour un concert privé à la base militaire de la Force française à Abidjan. Pendant plus d'une heure, les fans de A'Salfo, Tino, Goudé et Manadja n'ont pas boudé leur plaisir avec les tubes qui font danser toute la planète.
 
Avec les titres "Bouger bouger", "Mamadou" en passant par "Magic in The Air" ou encore "Tikipo", Magic System a fait vibré les soldats habituellement près focalisés sur leurs missions.
Comme à ses habitudes, le groupe par le biais A'Salfo ( Salif Traoré), le lead vocal a passé des messages de tolérance, de paix et d'union.


"Judaïsme, chrétieneté, islam ou autres, malgré nos différentes religions, nous devons être unis par l'amour. Le racisme, l'intolérance, la haine et la xénophobie n'ont pas leur place dans ce beau monde", c'est en substance l'appel lancé par les quatre garçons d'Anoumabo qui ont fait danser les militaires français sur des airs de zouglou (rythme musical ivoirien, né dans les années 90).

 

 


A noter que la journée de ce mercredi 21 janvier 2015 qui est plus solennelle avec la présence des autorités ivoiriennes en charge de la sécurité et la défense, marquera solennellement la fin de l’opération Licorne et célébrera dans le même temps la création des Forces Françaises en Côte d’Ivoire (FFCI) » indique un communiqué de l'Armée française.


Les Forces ivoiriennes (FRCI) devraient,  malgré ce changement bénéficier de la part de la nouvelle Forces française  de formation relativement au  le nouvel accord de partenariat de Défense signé le 26 janvier 2012, selon un communiqué.

La cérémonie sera aussi festive avec une exposition photos, des prestations artistiques avec le Ballet National de Côte d'Ivoire et un concert de la Garde République. 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Rohani n'a "pas prévu" de rencontre avec Trump en marge de l'AG de l'ONU

Rohani n'a "pas prévu" de rencontre avec Trump en marge de l'AG de l'ONU

Tunisie: Kais Saied en tête, selon des résultats portant sur 27% des votes (officiel)

Les projets non réalisés de l’ex-programme présidentiel d’urgence seront reversés aux différents départements ministériels concernés (Aka Aouélé)

Visite d’Etat dans le N’zi : Le président Ouattara vient rassurer sur la paix et la stabilité du pays (Danho Paulin, ministre)