L'aquaculture, une solution à l'autosuffisance en poisson en Côte d'Ivoire.
0
 

L'aquaculture, une solution à l'autosuffisance en poisson en Côte d'Ivoire.

RTI Info / Jean-Louis Gbangbo | Lu 10145 fois | Publié

Le poisson, c'est la première source de protéine animale du consommateur ivoirien. Selon le ministère des ressources animales et halieutiques, la consommation de poisson varie entre 250 000 et 360 000 tonnes par an pour une production locale moyenne de 80 000 tonnes. Une faible production conjuguée à une forte demande sur le marché qui entraîne une forte spéculation sur le produit. Les importations de poissons qui couvrent aujourd'hui, près de 80% des consommations des ménages ne suffisent pas à stabiliser les prix et satisfaire la demande nationale. Ce qui a poussé le gouvernement ivoirien à intensifier le développement de l'aquaculture. Trois stations d'alevinage sont aujourd'hui opérationnelles à Jacqueville, Abengourou et Bouaké.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Brexit: "La pression est du côté" du Royaume-Uni (Macron)

Les acteurs socio-économiques de Bouaké soutiennent la lutte contre l’incivisme initiée par le préfet

“Plus jamais de lotissement anarchique à Bouaké”, prévient le préfet

Niamey et Rome saluent l'effondrement du flux de migrants Africains vers l'Europe

Kenya: au moins six morts dans une attaque jihadiste à Nairobi

Les plus lus