La Côte d’Ivoire et le Ghana envisagent d’instituer un prix plancher du cacao (Autorités)
0
 

Écouter
La Côte d’Ivoire et le Ghana envisagent d’instituer un prix plancher du cacao (Autorités)

La Côte d’Ivoire et le Ghana envisagent d’instituer un prix plancher du cacao (Autorités)

AIP | Lu 2878 fois | Publié

La Côte d’Ivoire et le Ghana, à travers le Conseil du café-cacao et Ghana Cocoa Board, dirigés respectivement par Koné Brahima Yves et Joseph Boahen-Aidoo, ont décidé de mettre en œuvre plusieurs mesures pour améliorer l’économie cacaoyère dont l’institution d’un prix plancher du cacao qui sera déterminé à fin janvier 2019, et l’élaboration d’une norme commune pour la durabilité du cacao.

En procédant à la lecture du communiqué final de la réunion de deux jours organisée à la salle de conférence du 23ème étage à l’immeuble de la Caistab, au Plateau, à Abidjan, Mme Dagnogo Mariam Coulibaly, a annoncé, vendredi, la modification du système de commercialisation de la Côte d’Ivoire pour le faire migrer vers celui du Ghana.

Au titre de la production, les deux pays notent l’intensification de la lutte contre la maladie du ‘’swollen shoot’’, l’importance de la promotion de l’agroforesterie et de l’irrigation pour la production durable du cacao, la promotion d’exploitations intensives en lieu et place de celles extensives, destructrices de forêt, et la poursuite de la lutte contre les pires formes de travail des enfants.

Les deux pays s’engagent pour la promotion locale et régionale de la consommation, à élaborer des stratégies pertinentes pour la promotion des artisans chocolatiers et des PME-PMI locales, à organiser un forum d’affaires biennal sur le cacao alternativement au Ghana et en Côte d’Ivoire.

Au niveau de la gouvernance, les pays annoncent notamment l’adoption d’une structure organisationnelle chargée de la gestion de l’Initiative Cacao Côte d’Ivoire – Ghana, ainsi que la soumission à l’approbation des autorités nationales, les règles de gouvernance de l’Initiative.

Cette session s’inscrit dans le cadre des actions du plan stratégique de l’économie cacaoyère décidée le 26 mars 2018 à Abidjan par les présidents Alassane Ouattara et Nana Addo Akufo-Addo. La Côte d’Ivoire et le Ghana assurent 60% de l’offre mondiale de la fève.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

France/"Gilets jaunes" : un intellectuel cible d'injures antisémites

France/"Gilets jaunes" : un intellectuel cible d'injures antisémites

Burkina : un ancien proche de Compaoré annonce sa candidature à la présidentielle de 2020

Niger: 7 soldats tués dans des combats avec Boko Haram

Une caravane de formation gratuite en digital lancée à Bondoukou