Le deuxième Terminal à conteneurs d'Abidjan à un consortium après un appel d'offres international.
0
 

Écouter
Le deuxième Terminal à conteneurs d'Abidjan à un consortium après un appel d'offres international.

Le deuxième Terminal à conteneurs d'Abidjan à un consortium après un appel d'offres international.

Lacinan Ouattara avec APA | Lu 1373 fois | Publié

La construction d'un deuxième terminal à conteneurs au Port d’Abidjan en Côte d'Ivoire est revenue au consortium composé de Bolloré Africa Logistics, d’APMT et de Bouygues. Hier jeudi, l'Etat ivoirien et le consortium ont procédé à la signature du contrat de construction du Terminal TC2 à l'issue d'un appel d'offres international.

Ce sont les ministres des transports Gaoussou Touré, Abdourahmane Cissé (chargé du budget) et Nialé Kaba (chargée de l’Economie et des finances) qui ont signé le contrat. Pour la Côte d’Ivoire, selon Gaoussou Touré, le Terminal permettra un droit d’entrée avoisinant 80 milliards de FCFA en plus d’une redevance annuelle d’environ 14,5 milliards de FCFA. Prévu pour un délai de réalisation de quatre ans et demi, ce port à conteneurs opérationnel à partir de janvier 2018 et va permettre d’accroître la compétitivité du Port d'Abidjan. Pour Dominique Lafont, président du Groupe Bolloré Africa Logistics, le consortium a l’intention d’attirer les plus grandes « compagnies maritimes du monde, en provenance d’Asie, qui escalent encore trop peu au Port d’Abidjan » soulignant « la création de 4000 emplois directs et indirects », dans la droite ligne de la politique de création d’emplois pour les jeunes en Côte d’Ivoire. Notons que cette infrastructure économique va bénéficier d’un financement de l’Etat de Côte d’Ivoire à hauteur de 380 milliards de francs CFA.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Somalie: au moins 4 morts dans une attaque shebab, plusieurs Turcs blessés

Retour au Bénin de 28 objets appartenant aux anciens rois d'Abomey

Libye: les proHaftar bloquent les principaux terminaux pétroliers (compagnie)

Sept pays africains (Togo, Congo-Brazzaville, Ouganda, Niger, Sénégal, Ghana, Gambie) s'engagent à criminaliser le trafic de faux médicaments

La Tanzanie va relocaliser 36 lions après des attaques contre humains et bétail