Mines d’Ity : Le Groupe Didier Drogba entre officiellement dans les parts de la Mine cet après Midi
0
 

Écouter
Mines d’Ity : Le Groupe Didier Drogba entre officiellement dans les parts de la Mine cet après Midi

Mines d’Ity : Le Groupe Didier Drogba entre officiellement dans les parts de la Mine cet après Midi

Williams Fian (Stagiaire) | Lu 1426 fois | Publié

Didier Drogba, le footballeur international ivoirien de Galatasaray étend sa toile dans le monde du business. Et c'est le secteur des mines qui l’accueille.

Il aura officiellement aujourd’hui les parts qui lui ont été cédées dans l’exploitation des mines d’or d’Ity dans l’ouest de la Côte d’Ivoire. Le Groupe Didier Drogba signe cet après-midi du mardi 7 Janvier 2014, la convention de cession des 5%, que lui a faits l’État ivoirien dans le capital de la Société des Mines d’Ity. La cérémonie présidée par le Premier Ministre Daniel Kablan Duncan, vient consolider la cession annoncée au cours d’un conseil des ministres en Novembre 2013. L’État ivoirien a décidé d’accorder des parts de cette société à des investisseurs privés ivoiriens afin de "mobiliser les ressources nécessaires à la réalisation d’investissements d’envergure". La Société des mines d’Ity est en charge de l’exploitation des mines d’or du village d’Ity, non loin dans la sous-préfecture de Zouan-Hounien dans l’ouest du pays. Avec cette initiative, le capitaine des Éléphants de Côte d’Ivoire, prépare ses vieux jours et montre qu’après la vie de footballeur, il y a bien une vie qui attend.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Somalie: au moins 4 morts dans une attaque shebab, plusieurs Turcs blessés

Retour au Bénin de 28 objets appartenant aux anciens rois d'Abomey

Libye: les proHaftar bloquent les principaux terminaux pétroliers (compagnie)

Sept pays africains (Togo, Congo-Brazzaville, Ouganda, Niger, Sénégal, Ghana, Gambie) s'engagent à criminaliser le trafic de faux médicaments

La Tanzanie va relocaliser 36 lions après des attaques contre humains et bétail