Sommet Trump-Kim : Les attentes d’une rencontre historique.
0
 

Écouter
Sommet Trump-Kim : Les attentes d’une rencontre historique.

Sommet Trump-Kim : Les attentes d’une rencontre historique.

Rti Info / Moussa COULIBALY (Stagiaire) | Lu 2180 fois | Publié

En quittant le sommet du G7, précipitamment, pour sa rencontre avec le dirigeant nord-coréen à Singapour. Donald Trump a une fois de plus viré au fiasco ce qui semblait être les prémisses d’une meilleure collaboration entre les grandes puissances. Sans même attendre la lecture du communiqué final, il a sauté à bord du Boeing américain pour l’île singapourienne. Pour lui, la dénucléarisation de la péninsule coréenne prime sur une pseudo guerre commerciale.

Les attentes sont énormes, mais les deux dirigeants sont unanimes, cette rencontre ne sera qu’une prise de contact. Longtemps annoncée, maintes fois rejetée. La rencontre entre le président américain, Donald Trump, et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, se tiendra mardi 12 juin dans un hôtel de luxe Kapela. Une première dans les relations américano-nord coréennes. Depuis 25 ans plusieurs tentatives se sont révélées infructueuses.

Leur tête à tête aura lieu mardi matin (1h 00 heure GMT). Trump espère repartir avec un engagement de Kim sur dénucléarisation de la péninsule coréenne. Quant au dirigeant coréen, il compte bien tirer son épingle du jeu, avec non seulement des garantis du locataire de la Maison de Blanche sur les questions de securité, mais mieux, obtenir un mécanisme de maintien de la paix permanent et durable dans la péninsule coréenne.

"Nous restons déterminés à parvenir à la dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible de la péninsule coréenne", a affirmé lundi le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, dans un tweet lors d'une réunion de travail matinale de la délégation américaine.

Mais, l'exigence américaine bute depuis des années sur la résistance tenace des Nord-Coréens. En 1994 puis en 2005, des accords avaient été conclus, mais aucun d'entre eux n'a jamais été réellement appliqué et la Corée du Nord a multiplié depuis 2006 les essais nucléaires et balistiques, jusqu'à la dangereuse escalade de l'an dernier. A Singapour, Donald Trump compte sur ses talents de négociateur pour réussir là où, ses prédécesseurs ont échoué.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Mozambique: un nouveau journaliste arrêté dans le Nord menacé par les islamistes

Niger: deux officiers tués par des trafiquants de drogue dans le nord

Grande Bretagne/Brexit : trois députés annoncent leur démission du Parti conservateur

Des comités de surveillance préconisés pour mettre fin aux agressions à la machette à Odienné

145 policiers formés comme animateurs relais sur les violences basées sur le genre (VBG) à l’intérieur du pays