L'OMS voudrait interdire toute forme de publicité pour le tabac
0
 

Écouter
L'OMS voudrait interdire toute forme de publicité pour le tabac

L'OMS voudrait interdire toute forme de publicité pour le tabac

AFP | Lu 885 fois | Publié

En vue de la Journée mondiale du tabac, vendredi, l'OMS a lancé mercredi un nouvel appel à une interdiction totale de toute forme de publicité du tabac.

Le tabagisme est à l'origine de la mort prématurée de six millions de personnes par an, selon l'agence de l'ONU. L'interdiction de toute forme de publicité et de promotion des produits du tabac est l'une des manières les plus efficaces de réduire la consommation, en particulier celle des jeunes, a affirmé le Dr Douglas Bettcher, directeur pour la prévention des maladies à l'Organisation mondiale de la santé (OMS). La consommation a été réduite de 7% en moyenne dans les pays où une telle interdiction a été introduite. "La plupart des fumeurs ont commencé leur dépendance à l'égard du tabac avant l'âge de 20 ans. Interdire la publicité est la meilleure manière d'éviter que des jeunes commencent à fumer", a déclaré le Dr Bettcher. L'OMS met en garde contre les "nouvelles tactiques" commerciales de l'industrie du tabac, comme la distribution de cadeaux, le marketing caché dans les cafés ou les boîtes de nuit, l'utilisation des réseaux sociaux, le placement de produits du tabac dans des films ou des séries télévisées ou encore des activités de parrainage d'oeuvres de charité. "L'interdiction doit être complète pour être efficace", a conclu le représentant de l'OMS. Seulement 19 pays ont décrété un telle interdiction et ils ont enregistré une baisse de 7% de la consommation de tabac. Il s'est en particulier inquiété de la campagne ciblée des compagnies en Afrique, où les services de santé sont moins équipés pour soigner les conséquences du tabagisme.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Les producteurs exhortés à éviter les produits phytosanitaires pour lutter contre les «salades de mers» à Abidjan

Plus de 3,5 milliards de FCFA à mobiliser au titre des bons et obligations en 2019 par le Trésor

La noix d’acajou s’achète à 300 FCFA le kilo à Vavoua

Les acteurs du secteur cajou de Niakara sensibilisés sur les dispositions de la campagne 2019

Des cambriolages récurrents dans des églises à Sakassou