Boeing s'engage à commercialiser l'avion de transport militaire d'Embraer
0
 

Écouter
Publicite
Boeing s'engage à commercialiser l'avion de transport militaire d'Embraer

Boeing s'engage à commercialiser l'avion de transport militaire d'Embraer

AFP | Lu 4929 fois | Publié

LE BOURGET (France), 18 juin 2013 (AFP) - Boeing et Embraer ont annoncé mardi au salon du Bourget que le géant américain allait commercialiser l'avion de transport militaire KC-390 que développe l'avionneur brésilien.

Aux termes d'un accord de partenariat, Boeing aura la priorité pour proposer à la vente le KC-390, et son support technique aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, et dans deux pays du Moyen-Orient non révélés. "Cet accord renforce la coopération entre les deux compagnies et les industries de la défense brésilienne et des États-Unis", a déclaré Luiz Carlos Aguiar, PDG de la division défense et sécurité d'Embraer. Embraer estime à 700 unités le marché pour ce bi-réacteur qui devrait entrer en service fin 2015. Il peut être utilisé pour des missions de transport, de ravitaillement en vol ou de sauvetage. Boeing et Embraer avaient signé en 2012 un accord de coopération technique sur le KC-390. La coopération pour le programme KC-390 fait partie d'un vaste accord signé par Boeing et Embraer en avril 2012. Le Brésil doit désigner le vainqueur d'un appel d'offre pour 36 avions de chasse pour moderniser son armée de l'air, un contrat de 5 milliards de dollars. Le F/A-18 Super Hornet de l'américain Boeing est en compétition avec le Rafale du français Dassault et le Gripen NG du suédois Saab. En novembre 2011, Boeing a offert à Embraer de fabriquer une partie de son avion de chasse F/A-18 Super Hornet pour tenter de gagner ce contrat de cinq milliards de dollars avec le Brésil.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

33 nouveaux cas de Covid-19 et 21 guéris déclarés ce jour en Côte d'Ivoire

Burkina: le président Kaboré déclare avoir reçu les félicitations du chef de l'opposition

L’OMS appelle les pays africains à intensifier leur préparation à la vaccination contre la COVID-19

Une action de salubrité de la police à l’hôpital général de Tanda

Décès du commandant de l’armée guinéenne en poste à la frontière de Gbéléban

Publicite
Publicite