Ce n’est pas parce qu’on écrit dans son téléphone portable qu’on est autorisé à commettre des fautes (Aimé Adopo Achi, enseignant et auteur)
0
 
Publicite

Ce n’est pas parce qu’on écrit dans son téléphone portable qu’on est autorisé à commettre des fautes (Aimé Adopo Achi, enseignant et auteur)

RTI 1 | Lu 5355 fois | Publié

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

30 nouveaux cas de Covid-19 et 9 guéris en Côte d'Ivoire ce jeudi 26 novembre

France/Producteur tabassé: Mbappé dénonce "une vidéo insoutenable" et "des violences inadmissibles"

Présidentielle au Burkina: l'opposition "prend acte" des résultats, n'exclut pas des recours

Une campagne de lutte contre la bilharziose lancée dans la région du Béré

La Radio MEDIA + CI lance une campagne de lutte contre la COVID-19 dans le Gbêkê et le Hambol

Publicite
Publicite