Côte d'Ivoire: Soro Guillaume, Président du Parlement appelle à la réconciliation et au pardon
0
 

Écouter
Publicite
Côte d'Ivoire: Soro Guillaume, Président du Parlement appelle à la réconciliation et au pardon

Côte d'Ivoire: Soro Guillaume, Président du Parlement appelle à la réconciliation et au pardon

Ouattara Lacinan / o.lacinan@rti.ci | Lu 4926 fois | Publié

Soro Guillaume, Président de l\'Assemblée Nationale ivoirienne procédé ce mercredi 03 octobre 2012 à l\'ouverture de la deuxième session ordinaire 2012 de l\'institution à Yamoussoukro. A cette occasion, l\'ancien Premier-Ministre d\'Alassane Ouattara a appelé une fois de plus les Ivoiriens à la réconciliation.

"(...)La réconciliation nationale doit se faire avec tous les ivoiriens sans exclusion. Mais la réconciliation doit se fonder sur le pardon, sur l’humilité, sur la repentance et l’acceptation des uns et des autres. Reconnaître une faute n’est pas un aveu de faiblesse et demander pardon est plutôt une qualité. C’est à ce prix que les Ivoiriens, main dans la main, bâtiront la nation ivoirienne, dans la paix mais aussi dans la justice", a affirmé Soro Guillaume. Il a appelé les Ivoiriens à abandonner les projets de déstabilisation et à épouser les idéaux de paix et de fraternité prônés par Alassane Ouattara. "Dans le droit fil de la démarche du Chef de l’Etat, je demande, au nom de la Représentation nationale, aux ivoiriens qui sont à l’extérieur, volontairement exilés, de renoncer à tous projets sans issues et d'accepter d'occuper la place qui est la leur dans la République", dira le Président du Parlement ivoirien, délocalisé pour des raisons de travaux à Yamoussoukro, la capitale politique. "Mettre le citoyen au cœur de l’action publique". C'est le leitmotiv de l'Assemblée Nationale ivoirienne qui veut se donner une nouvelle image. Une volonté de prendre en compte les aspirations des populations et les faire participer au processus de décision. "L’action gouvernementale et la représentation nationale, doivent avoir pour but essentiel, de servir le citoyen et non se servir, telle doit être notre conduite de chaque instant ", selon Soro Guillaume. Plusieurs personnalités politiques ivoiriennes et d'Afrique ont pris part à cette cérémonie, présentée comme la session budgétaire au cours de laquelle, le projet de budget est soumis aux Députés.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Une marche silencieuse au lycée Sainte Marie en mémoire des victimes du SIDA

La quinzaine des droits de l’Homme du CNDH débute par la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le sida

La section du Regroupement des acteurs ivoiriens des droits de l’homme (RAIDH) relève les actions de prévention de la crise électorale à Aboisso

Une organisation déplore le refus des personnes vivant avec le VIH de fréquenter les hôpitaux à cause du Covid-19

Un fonds de 20 milliards FCFA pour le développement des petites et moyennes entreprises (PME) ivoiriennes

Publicite
Publicite