Présidentielles 2020 : l’Organisation internationale de la francophonie exhorte les acteurs politiques à la retenue
0
 

Écouter
Publicite
Présidentielles 2020 : l’Organisation internationale de la francophonie exhorte les acteurs politiques à la retenue

Présidentielles 2020 : l’Organisation internationale de la francophonie exhorte les acteurs politiques à la retenue

Frederic Goré-Bi/RTIinfo | Lu 5350 fois | Publié

Dans un communiqué de presse publié sur son site internet, l’organisation internationale de la francophonie (OIF) par la voix de Louise Mushikiwabo, sa Secrétaire générale, a exhorté les différents acteurs politiques engagés dans les processus électoraux en cours dans les États et gouvernements membres de la Francophonie, à faire preuve, en toutes circonstances, de tolérance et de retenue. Notamment face aux discours de haine.

En effet, s’appuyant sur les Déclarations de Bamako et de Saint-Boniface, des textes de référence de la Francophonie en matière de promotion de la démocratie, des droits et libertés ainsi qu’en faveur de la prévention des crises, la Secrétaire générale a rappelé l’importance de la responsabilité de tous, et notamment des acteurs politiques, à contribuer à une vie politique apaisée en s’abstenant de toute incitation à la haine et à la violence pour quelque motif que ce soit, peut-on mire dans la note.

Selon le communiqué, Louise Mushikiwabo "encourage l’ensemble des parties prenantes aux processus électoraux à lutter contre ces appels à la haine et à la violence contraires aux valeurs de la Francophonie".

Pour la Secrétaire générale de l’OIF, les acteurs politiques devraient "par des moyens démocratiques et respectueux des droits de l’Homme et des libertés fondamentales", faire barrière contre tous ces appels de haine et de violence.

"Depuis plusieurs années, et en suivi des engagements pris par les chefs d’Etat et de gouvernement lors des Sommets d’Antananarivo (2016) et d’Erevan (2018), l’OIF est engagée auprès des institutions, des acteurs politiques, de la société civile et du secteur des médias, notamment à travers l’élaboration et la diffusion de guides qui présentent de bonnes pratiques pour assurer une coexistence fondée sur la tolérance et le respect des droits de l’Homme", précise le communiqué.

 

Créée le 20 mars 1970 à Niamey, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF)

 

L'OIF apporte à ses 88 États et gouvernements un appui dans l’élaboration ou la consolidation de leurs politiques et mène des actions de politique internationale et de coopération multilatérale, selon quatre grandes missions :

 

Promouvoir la langue française, le plurilinguisme et la diversité culturelle, promouvoir la paix, la démocratie et les droits de l’Homme, appuyer l’éducation, la formation, l’enseignement supérieur et la recherche Développer la coopération économique au service du développement durable.

 

 

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Coronavirus: le Premier ministre d'Eswatini en Afrique du Sud pour des soins

Soudan: l'arrivée des réfugiés provoque un déboisement massif

Tchad: des radios cessent d'émettre après l'arrestation de journalistes et opposants

Algérie: trois islamistes armés tués (ministère de la Défense)

Insécurité en RDC: l'ONG Médecins sans frontières (MSF) se retire d'un territoire à l'Est

Publicite
Publicite