Municipales et Régionales : Délai de dépôt des candidatures le mercredi 06 mars.
0
 

Écouter
Municipales et Régionales : Délai de dépôt des candidatures le mercredi 06 mars.

Municipales et Régionales : Délai de dépôt des candidatures le mercredi 06 mars.

Lacinan Ouattara avec CEI | Lu 1408 fois | Publié

Selon un Communiqué de la Commission Electorale Indépendante (CEI), structure en charge des élections en Côte d'Ivoire, la période de réception des dossiers de candidature pour les élections municipales et régionales du 21 avril 2013 va s’achever le mercredi 06 mars à 17 heures.

"Je vous rappelle que le mercredi 06 mars 2013 à 17 heures prend fin la réception des dossiers pour les élections couplées d’avril prochain. Je demande donc aux candidats et ou aux partis politiques de prendre les dispositions nécessaires pour le respect des délais prescrits", a déclaré ce lundi 04 mars Youssouf Bakayoko. Pour lui, il s’agit dans un premier temps de respecter les dispositions du code électoral, ensuite le chronogramme de l’examen des dossiers et l’impression des documents électoraux avec à la clé la tenue effective du scrutin le dimanche 21 avril 2013 dans un environnement de sérénité. Le Président de la CEI a révélé que depuis le 28 février 22 Commissaires Centraux sont présents sur le terrain avec pour feuille de route principale de procéder à une dernière évaluation des dispositions matérielles, logistiques et sécuritaires pour les préparatifs de ces élections.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le basketteur Kobe Bryant, sa fille Gianna et sept autres personnes décèdent dans un crash d’hélicoptère

Gambie: une manifestation pour réclamer le départ du président Barrow fait trois morts

Le Maire de Guibéroua lance une opération de salubrité publique dans sa ville

Le complexe minier d’Ity en tête des sociétés aurifères du pays avec 10,97 tonnes d’or brut

Daoukro : Une Ong lance une campagne pour éradiquer les grossesses en milieu scolaire dans l’Iffou dénommée “Ne touche pas à ma jupe”