Aéroport de San Pedro : les travaux d’urgence achevés (BNETD)
0
 

Écouter
Aéroport de San Pedro : les travaux d’urgence achevés (BNETD)

Aéroport de San Pedro : les travaux d’urgence achevés (BNETD)

AIP | Lu 2283 fois | Publié

Le chef de mission du Bureau national d’études techniques et de développement (BNETD), en charge du contrôle des travaux du chantier de réfection de la piste de l’aéroport de San Pedro, Patrice Agboihoué, a déclaré au terme d’une visite de chantier que les travaux d’urgence de cette piste viennent d’être achevés, permettant de livrer l’ouvrage dans une semaine.

La déclaration a été faite vendredi, à la fin d’une visite de chantier du préfet de région, Ousmane Coulibaly, qui s’est réjoui de cette avancée, « cette fois palpable ».

Après la fin de ces travaux d’urgences, démarrent maintenant la phase de renforcement, et « dans une semaine, cette phase de génie civile des travaux sera achevée et, après il y a les études de sécurité dont la SODEXAM et l’ANAC ont la charge ». Ce n’est qu’après ces études que l’autorité compétente qu’est la SODEXAM pourra dire quand l’aéroport sera remis en service, a précisé le chef de mission du BNETD.

Le Commandant de l’Aéroport de San Pedro, Kouadio Kra, de la SODEXAM, a souligné qu’avant les travaux de finition, des experts de la SODEXAM vont arriver d’Abidjan pour faire l’état des lieux et l’étude de sécurité en concomitance avec le BNETD, pour ensuite dire quand l’aéroport pourra rouvrir.

Démarrés le 15 septembre, les travaux de la piste durent depuis quatre mois, au lieu d’un mois initialement prévu, en raison, a-t-on expliqué, de fortes intempéries survenues dès le mois d’octobre jusqu’à la mi-décembre, compliquant la tâche à la société EBOMAF, chargée des travaux.

Le chantier était réparti en deux phases, dont la première est celle d’urgence consistant en d’importants travaux de génie civil sur les 15 m centraux de large et les 1900 m de long de la piste, avec un prolongement de cette longueur de 200 mètres pour obtenir au total un linéaire de 2100 m, pendant que l’on étend la largeur à 30 m.

La phase de renforcement va consister à « mettre une couche de grave bitume d’une épaisseur de 12 cm sur l’ensemble des 2100 m et la largeur de 30 m ».

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Ouverture du « Festival culturel afropolitain nomade » à Abidjan

Le projet de loi sur la représentation des femmes présenté aux parlementaires

Un projet de sensibilisation sur les droits des homosexuels et usagers de la drogue présenté au préfet d’Aboisso

Le projet de plan d’action prioritaire 2020 de l’Agence ivoirienne de presse (AIP) soumis à l’examen de son conseil de gestion

Une étude de faisabilité de valorisation des sous-produits agricoles lancée à Abidjan