Un chef de village à Bouna invite l’État à dédommager sa communauté
0
 

Écouter
Un chef de village à Bouna invite l’État à dédommager sa communauté

Un chef de village à Bouna invite l’État à dédommager sa communauté

AIP | Lu 2115 fois | Publié

Le chef du village de Kondirdouo, une localité située à huit kilomètres de Bouna sur l’axe de Doropo, et dont 208 hectares de terre ont été requestionnés pour la construction du tout premier lycée agricole du Bounkani, plaide auprès de l’Etat afin que sa communauté puisse entrer en possession des fonds prévus à cet effet.

Selon le chef Hien Toulité, sa population privée de terres arables ne sait plus à quel saint se vouer pour faire fasse à la pitance quotidienne. Il estime que sa communauté sombre à petit feu dans les méandres de la pauvreté.

Pourtant, il a indiqué qu’une expertise avait été menée par l’État à  afin de dédommager les villageois dont les champs étaient sur ce site. » Depuis lors on attend et rien ne se passe. Nous voulons que l’État nous donne l’argent qu’il nous a promis. Cela va nous aider à nous investir dans d’autres activités afin de subvenir aux charges de nos familles  » a-t-il  lancé.

Les travaux de construction du lycée agricole n’ont pas encore démarré, précise-t-on.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Afrique du Sud: une centaine de rapatriés de Chine libérés de leur quarantaine

Pour cause de coronavirus, Madagascar fête son indépendance à huis-clos

Coronavirus: les Maliens élisent leurs députés la peur au ventre

Le Bénin n'a pas les "moyens" de confiner sa population (chef de l'Etat)

Un renforcement de sensibilisation contre le coronavirus souhaité à Sikensi