Les autorités d’Alépé se concertent pour mettre un terme à une série de morts dans leur localité
0
 

Écouter
Les autorités d’Alépé se concertent pour mettre un terme à une série de morts dans leur localité

Les autorités d’Alépé se concertent pour mettre un terme à une série de morts dans leur localité

Aip | Lu 2214 fois | Publié

Le préfet du département d’Alépé, Nanou Benjamin, a convié à un échange, les autorités villageoises de son département en vue de s’accorder à trouver des solutions pour mettre un terme à ce qu’il convient d’appeler « une série de morts suspectes», a constaté l’AIP.

Au cours de cette rencontre jeudi, à la sous préfecture de Danguira, le préfet a estimé que cette situation est inadmissible. «Pour mettre fin à ces morts suspectes, nous vous demandons de collaborer avec l’administration et les forces de l’ordre. Surtout, ne vous vengez pas quand vous arrêtez des suspects, mettez-les à notre disposition », a conseillé M. Nanou.

Le département d’Alépé a enregistré en six mois,  sept cas de morts suspectes dont le dernier en date du 21 janvier, est la découverte du corps sans vie du président du comité de gestion des établissements (coges) de l’école primaire publique Patrick Achi de Danguira.

Ces décès aux contours encore non élucidés, ont fait circuler des rumeurs selon lesquelles des trafiquants d’organes humains seraient présents dans le département. Une situation qui fait régner la psychose au sein de la population de Danguira.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Violences post-électorales en Guinée: le gouvernement reconnaît 30 morts à Nzérékoré

Génocide au Rwanda: Félicien Kabuga devra être transféré à Arusha en Tanzanie (juge de l'ONU)

Nigeria: 60 morts dans des attaques de "bandits" dans le nord-ouest

Covid-19: Le préfet de Gagnoa dément la fermeture des écoles à Ouragahio après la découverte d’un cas à Djédjédigbeupa

Un cas de COVID-19 importé d’Abidjan signalé à Afferé 2 (Département de Bongouanou)