L’Etat sollicité face aux pénuries et à la pollution de l’eau à Korhogo
0
 

Écouter
L’Etat sollicité face aux pénuries et à la pollution de l’eau à Korhogo

L’Etat sollicité face aux pénuries et à la pollution de l’eau à Korhogo

Aip | Lu 1705 fois | Publié

Les participants à un atelier régional de collecte de données et d’informations sur l’accès à l’eau potable dans la région du Poro ont souhaité une plus grande intervention de l’Etat face aux pénuries pendant les saisons sèches et aux comportements humains polluant.

Organisée jeudi par le Programme d’appui à l’accélération de l’accès durable à l’eau potable (PADEA) dans le cadre d’un processus d’élaboration de normes de qualité de l’eau de consommation en Côte d’Ivoire, la rencontre visait à produire deux rapports d’analyse sur l’accessibilité à l’eau dans la région du Poro et sur l’évolution de sa qualité.

Selon la quarantaine de participants, l’indisponibilité d’eau potable, due à la rareté des pluies et à la longueur des saisons sèches demeure une préoccupation dans les zones rurales malgré d’importants investissements réalisés par l’Etat dans le cadre du Programme présidentiel d’urgence (PPU).

Les comportements humains polluant, plus « attristant » consistent, quant à eux, en l’usage abusif ou inapproprié de produits chimiques par des orpailleurs clandestins et des agriculteurs individuels.

D’importantes quantités de produits phytosanitaires et de métaux lourds dont du mercure, dangereux pour l’homme et pour l’environnement, sont ainsi quotidiennement déversées dans l’environnement et dans des sources eaux de la région, entraînant leur pollution, au vu et au su de tous, ont déploré certains participants.

« Le problème en Côte d’Ivoire, c’est qu’on a tous les textes (de loi, ndlr). La question est de savoir comment les appliquer, ou plutôt, pourquoi on ne peut pas les appliquer », s’est interrogé l’un d’eux.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Urgent | 04 nouveaux cas de maladie à coronavirus annoncés ce jour, portant à 194 le nombre de cas confirmés dont 15 guéris et 01 décès (Ministère de la Santé)

L’idée de dépistage systématique et massif est à l’étude. (Prof. Samba Mamadou, Directeur général de la Santé)

Urgent | Marcory et Cocody sont les communes les plus touchées. La ville d’Abidjan concentre 90% des cas confirmés. (Prof. Samba Mamadou, DG de la Santé)

Covid-19 : 14 pays de l'Union Européenne mettent en garde contre les violations de l'Etat de droit dans l'Union

Coronavirus: le Togo décrète état d'urgence sanitaire et couvre-feu