Plus de 200 cas de tuberculose dépistés en 2018 à Katiola
0
 

Écouter
 Plus de 200 cas de tuberculose dépistés en 2018 à Katiola

Plus de 200 cas de tuberculose dépistés en 2018 à Katiola

AIP | Lu 1362 fois | Publié

Le directeur départemental de la Santé et de l’Hygiène publique de Katiola, Méité Moussa, a fait état, lundi, au Centre hospitalier régional de la ville (CHR), de 269 nouveaux cas de tuberculeux dépistés, en 2018, dans le département, lors des festivités différées de la Journée mondiale décentralisée de lutte contre la maladie.

Le directeur départemental de la santé a précisé que sur les 269 cas dépistés, 122 proviennent de Katiola. Il a tout de même mentionné que la tuberculose est en réduction de 40% depuis 1990, signalant que pour cette année, 89% de  patients ont été  dépistés, contre 77%  en 2017.

Méïté Moussa a exhorté toute personne qui traine une toux de plus de deux semaines, associée à une perte de poids, un manque d’appétit, une fatigue générale et une fièvre nocturne à se rendre immédiatement à un centre de santé, en vue de revoir des soins. Il a rassuré l’assistance que « la tuberculose se soigne et  se guérit » en six mois.

Pour booster la maladie hors du département, Méïté Moussa a lancé un appel aux autorités, afin de trouver un cadre approprié devant abriter le centre antituberculeux de Katiola, toujours logé au CHR. Il a insisté pour que le déficit en personnels soignants soit comblé, en présence des élus et du corps préfectoral.

Il s’exprimait lors de l’édition 2018 de la journée mondiale décentralisée contre la tuberculose célébrée le 24 mars de chaque année. La cérémonie en différé à Katiola a été marquée par des sketchs, des témoignages de personnes guéries de la maladie, pour inciter les populations à s’inscrire dans la dynamique de la lutte.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

CAN 2019 : L’Egypte et le Nigeria en huitièmes de finales

Réforme de la CEI : Des propositions de retrait de certaines institutions de la commission centrale consignées dans le rapport final

Réforme de la CEI : Des propositions de retrait de certaines institutions de la commission centrale consignées dans le rapport final

Agboville : La mairie adopte un programme triennal de 564 millions de francs CFA

Des militaires sensibilisés sur les droits de l’homme à Bouaké