Les cours interrompus ce mardi au lycée moderne de Vavoua pour insuffisance de salles de classe
0
 

Écouter
Publicite
 Les cours interrompus ce mardi au lycée moderne de Vavoua pour insuffisance de salles de classe

Les cours interrompus ce mardi au lycée moderne de Vavoua pour insuffisance de salles de classe

Aip | Lu 5054 fois | Publié

Des élèves ont fait suspendre les cours ce mardi matin, au lycée moderne de Vavoua, pour dénoncer l’insuffisance de salles de classe.

Ce matin, par des coups de sifflets, des élèves ont fait sortir leurs condisciples des salles à cause du fait que des classes manquent de salles pour prendre des cours.

Depuis le début de l’année scolaire, à Vavoua, le proviseur met en congés les élèves pour une semaine et tour à tour, les niveaux de la sixième à la quatrième pour avoir des salles pour les autres niveaux. Mais, cette gymnastique n'empêchent toujours pas le déficit de salles que vit l'ensemble des apprenants. Des classes se croisent chaque matin dans les mêmes salles, ce qui occasionne souvent l' interruption ou la suspension des cours pour certaines classes. 

Selon le censeur Kouakou Blé, le lycée moderne compte 47 salles pour 66 classes pédagogiques. A ce problème d’insuffisance de salles, s’ajoute celui d’un manque de 35 professeurs. Pour l’heure, le proviseur attend l’achèvement d’un bâtiment de quatre salles qui est en construction depuis plus de  cinq ans par le conseil régional du Haut-Sassandra.

Pour cette année scolaire 2018-2019 , le lycée moderne de Vavoua totalise un effectif de plus de 5000 élèves  pour 48 salles.

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le manager du village SOS d’Aboisso plaide pour plus d’engagement envers sa structure

Les éléments des forces de défense et de sécurité (FDS( veulent améliorer leurs relations avec la population de Tiébissou par le sport

L’ONG Care International expose ses actions en faveur des communautés rurales de Soubré

Le ministre Siandou Fofana fait don de 300 kits alimentaires aux veuves du quartier Sodeci à Agnibilékrou

La commission régionale du Conseil national des droits de l’homme de Côte d’Ivoire (CNDH-CI) sensibilise la population de Soko à la cohésion sociale

Publicite
Publicite