Soupçonné d’adultère, un homme tailladé à la machette à Arikokaha dans la région du Hambol
0
 

Écouter
Soupçonné d’adultère, un homme tailladé à la machette à Arikokaha dans la région du Hambol

Soupçonné d’adultère, un homme tailladé à la machette à Arikokaha dans la région du Hambol

AIP | Lu 1928 fois | Publié

Un quinquagénaire, soupçonné d’entretenir une relation coupable avec une femme mariée, a été agressé à la machette par le prétendu mari cocu à Arikokaha (région du Hambol), a appris l’AIP.

Les faits remontent au lundi 23 décembre dans  la matinée, où Laurent Coulibaly Talnaga, 56 ans, a tailladé à la machette Antoine Koné, 50 ans, tous deux exploitants agricoles à Arikokaha.

Le premier cité soupçonnerait, depuis de longue date, le second de le cocufier avec sa dulcinée, dame Kolo Koné. Las d’être ainsi ridiculisé, Laurent Coulibaly, se serait résolu, selon une habitante de la localité, à agresser Antoine Koné que l’on dit bigame.

Suite à son agression, M. Koné a été pris en charge au centre de santé de Arikokaha. Le mari cocu s’est rendu de lui-même à la brigade de gendarmerie de Niakara.

Le sieur Laurent Coulibaly a finalement été admis en traitement dans un centre psychiatrique à Bouaké.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

COVID-19: Le secrétaire d’Etat Siaka Ouattara offre des kits sanitaires à la population du Gontougo

Le Conseil régional de la Mé initie une caravane de sensibilisation contre le coronavirus

Le préfet de Nassian menace de fermer le marché si les mesures de prévention contre le coronavirus n’y sont pas respectées.

Covid 19 : les présidents de jeunes de Tanda appelés à s’éloigner des folles rumeurs

Le préfet de Korhogo appelle la population à signaler les cas suspects de coronavirus