La Côte d\'Ivoire installe son premier tribunal de commerce
0
 

Écouter
La Côte d\'Ivoire installe son premier tribunal de commerce

La Côte d\'Ivoire installe son premier tribunal de commerce

AFP | Lu 1076 fois | Publié

La Côte d'Ivoire a installé vendredi à Abidjan son premier tribunal de commerce, une demande de longue date des milieux économiques destinée à sécuriser les investissements dans la première puissance économique d'Afrique de l'Ouest francophone. "Les commerçants, dirigeants d'entreprises et banquiers ne cessent de critiquer le système judiciaire ivoirien", y voyant le "premier obstacle" aux investissements privés, a observé lors de la cérémonie le procureur général d'Abidjan, Ibrahima Fofana. "Notre pays a connu une grave crise dont il essaie de se relever. L'un des maillons de ce combat pour le développement", c'est d'attirer les investissements extérieurs et de stimuler les investissements intérieurs, a déclaré à la presse le président de ce tribunal de commerce, François Komoin. "Il est important que ces investissements puissent être sécurisés par la loi et par les juges", a-t-il ajouté, plaidant pour une justice qui "rassure" et donne de l'"espoir aux opérateurs économiques". Ce tribunal "pilote" ouvrira ses portes en octobre dans la capitale économique ivoirienne, avant une extension prévue à travers le pays. Réclamée par les acteurs économiques qui critiquent souvent la part d'arbitraire et d'opacité du système judiciaire, la création de tribunaux de commerce est un engagement du gouvernement du président Alassane Ouattara, destiné à favoriser un meilleur environnement des affaires. La Côte d'Ivoire a connu une crise postélectorale meurtrière en 2010-2011, épilogue d'une décennie de tourmente, mais reste la première puissance économique d'Afrique de l'Ouest francophone et le premier producteur mondial de cacao.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Les cadres du Bounkani invités à s’impliquer dans la sensibilisation auprès des populations pour les déclarations de naissance

Les cadres du Bounkani invités à s’impliquer dans la sensibilisation auprès des populations pour les déclarations de naissance

Kani : Un instituteur tué dans une collision entre deux motos

13 bouchers et six braiseurs de viande agréés à Séguéla

Zimbabwe: arrestation de quatre militants des droits de l'Homme