Les élus locaux ivoiriens appelés à réfléchir sur les stratégies d’insertion des jeunes.
0
 

Écouter
Les élus locaux ivoiriens appelés à réfléchir sur les stratégies d’insertion des jeunes.

Les élus locaux ivoiriens appelés à réfléchir sur les stratégies d’insertion des jeunes.

Marie Claire Morokro/ m.marieclaire@rti.ci | Lu 1525 fois | Publié

La Plate-forme Service de Côte d\'Ivoire (PFS-CI) et les entités décentralisées veulent conjuguer leurs efforts pour l’insertion des jeunes ivoiriens sans emploi. Ils ont planché sur les stratégies pour mener à bien cette mission au cours d\'un atelier du 23 au 25 octobre à Abidjan, la capitale ivoirienne.

De façon concrète, il s'agit d’accroitre l’implication des élus locaux dans les stratégies d’insertion professionnelle des jeunes par les activités économiques, sociales, culturelles, artistiques et sportives en tenant compte des niches d'emplois spécifiques à chaque région de la Côte d'Ivoire. Cette rencontre a regroupé des expertises d’origines diverses, notamment des ministères techniques, de l’Assemblée des Districts et Départements de Côte d’Ivoire (ADDCI) et de l’Union des villes et Communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI). "Nous réussirons ensemble le pari de la lutte contre le chômage en général et celui des jeunes en particulier ; si vous vous appuyer sur votre savoir faire en recherchant ardemment la complémentarité et la convergence que nous impose la gestion partagée de la problématique de l’insertion jeune " a estimé le Président du Conseil d’administration de la PFS-CI, Coulibaly Adama, par ailleurs représentant le Ministre d'Etat, Ministre de l’Emploi, des Affaires Sociales et de la Solidarité, Gilbert Kafana Koné. Selon les récentes statistiques fournies par les organismes des Nations Unies, près de 4 millions de jeunes sont touchés par le chômage en Côte d’Ivoire, soit le cinquième de la population globale et près de 16% de la population active. Le Président ivoirien Alassane Ouattara s'est engagé à trouver une solution à cette question du chômage des jeunes, l'une de ses priorités.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Afrique du Sud: une centaine de rapatriés de Chine libérés de leur quarantaine

Pour cause de coronavirus, Madagascar fête son indépendance à huis-clos

Coronavirus: les Maliens élisent leurs députés la peur au ventre

Le Bénin n'a pas les "moyens" de confiner sa population (chef de l'Etat)

Un renforcement de sensibilisation contre le coronavirus souhaité à Sikensi