Désormais un comité de Développement Durable au sein du Ministère ivoirien de l’Environnement
0
 

Écouter
Publicite
Désormais un comité de Développement Durable au sein du Ministère ivoirien de l’Environnement

Désormais un comité de Développement Durable au sein du Ministère ivoirien de l’Environnement

Frédéric Gore Bi | Lu 5158 fois | Publié

La ministre de la salubrité, de l’environnement, Anne Désiré Ouloto a procédé jeudi à l’installation du comité du Développement Durable de son ministère. L'objectif principal est d’analyser la situation du développement durable et la responsabilité sociétale au sein des organisations étatiques et privées.

Outre cette mission première, le Comité va aussi participer à la définition du plan de développement durable, intégrer les exigences du développement durable dans les plans, politiques et programmes des organisations, des entités respectives du ministère, mais aussi élaborer puis mettre en œuvre un plan d’actions annuelles.

Même si ces missions paraissent génériques et elles peuvent être étendues pour peu qu’elles concourent à l’atteinte des objectifs fixés aux personnes cooptées pour faire partie de cette Commission.

La ministre de la salubrité, de l’environnement et du développement durable a rappelé aux membres du comité qu’ils doivent désormais donner l’exemple. ‘’ Il vous appartient de donner l’exemple à tous les autres ministères, à toutes les institutions du pays. Qu’elles soient publiques, privées ou qu’elles soient des organisations de la société civile, des collectivités locales’’, indique-t-elle.

Avant d’ajouter "lorsqu’on verra désormais un agent du ministère de la salubrité, de l’environnement et du développement durable, on devra l’identifier, le reconnaitre par son comportement, par sa manière dont il participe aux activités de sa communauté dans le quartier, dans la ville où il habite, par son dynamisme’’.

Anne-Désiré Ouloto a saisi cette occasion pour annoncer que des comités vont être installés dans les institutions étatiques, dans le secteur public, mais également dans le secteur privé et dans les quartiers, les communes et Districts. C'est cela qui a justifié la présence de Honoré Séa, Vice-Gouverneur du District d'Abidjan.

"Il s’agit de faire en sorte que chacune et chacun des ivoiriens, toutes les populations vivant en Côte d’Ivoire s’approprient nos politiques et soient des acteurs de l’émergence de la Côte d’Ivoire’’, a-t-elle souligné.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Une marche silencieuse au lycée Sainte Marie en mémoire des victimes du SIDA

La quinzaine des droits de l’Homme du CNDH débute par la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le sida

La section du Regroupement des acteurs ivoiriens des droits de l’homme (RAIDH) relève les actions de prévention de la crise électorale à Aboisso

Une organisation déplore le refus des personnes vivant avec le VIH de fréquenter les hôpitaux à cause du Covid-19

Un fonds de 20 milliards FCFA pour le développement des petites et moyennes entreprises (PME) ivoiriennes

Publicite
Publicite