Un centre d’accueil pour enfants en difficulté bientôt construit à Bouaké
0
 

Écouter
Un centre d’accueil pour enfants en difficulté bientôt construit à Bouaké

Un centre d’accueil pour enfants en difficulté bientôt construit à Bouaké

AIP | Lu 1472 fois | Publié

La fondation Children of Africa a procédé à la pose de la première pierre à Bouaké, d’un centre d’accueil des enfants en difficulté qui sera réalisé dans le cadre de sa stratégie de lutte contre les pires formes de travail des enfants et leur maltraitance.

Le chargé de projet de la fondation Children of Africa, Son Jérôme,  a indiqué lors de cette cérémonie, jeudi, que ce centre fait partie des trois qui seront construits dans le pays. Le premier a été déjà réalisé et est fonctionnel à Soubré et le troisième sera construit à Ferkessédougou concomitamment à celui Bouaké.

Ce centre de Bouaké qui sera réalisé sur une superficie de trois hectares sera le plus grand. A en croire M. Son, les travaux prendront fin dans 9 mois et la structure sera inaugurée aussitôt pour accueillir les premiers pensionnaires.

Le secrétaire général de préfecture, Katou Bony Francis, et le maire de Bouaké, Djibo Youssouf Nicolas, ont traduit leur gratitude à la première Dame pour la réalisation de ce centre où les enfants en détresse seront pris en charge par des spécialistes.

«Pour le maire que je suis, ce Centre qui sortira de terre dans quelques mois, ici sur ce site, suscite d’autres motifs de satisfaction», s’est réjoui Djibo Nicolas.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Exercice conjoint des forces militaires françaises et ivoiriennes dans le district des montagnes

Un bâtiment du Lycée moderne Fatim Sylla de Tiapoum réhabilité par un groupe industriel (Communiqué)

Le prix du karité va tripler après sa certification biologique (ONU-Femmes)

Des projets communautaires inaugurés dans la zone de Dabou par une entreprise locale (Communiqué)

France : Un concours d’architecture lancé pour la reconstruction de la flèche de Notre-Dame pose la question du futur aspect de la cathédrale.