Covid-19 : La communauté libanaise Algadir rejoint la chaine de solidarité initiée par le Gouvernement.
0
 

Écouter
Publicite
Covid-19 :  La communauté libanaise Algadir rejoint la chaine de solidarité initiée par le Gouvernement.

Covid-19 : La communauté libanaise Algadir rejoint la chaine de solidarité initiée par le Gouvernement.

Frederic Goré-Bi/RTIinfo | Lu 5096 fois | Publié

La communauté libanaise Algadir a rejoint le Mardi 19 Mai, la chaine de solidarité lancée par le Gouvernement dans le cadre de la lutte contre la maladie à coronavirus. Cette communauté a fait don de vivres et de non vivres d'une valeur de 12 millions de francs CFA au Ministère de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté.

Ce don composé de kits alimentaires, de pompes de stérilisation, de lits médicaux, de dispositif de lavage des mains etc. a été réceptionné par la Ministre Mariatou Koné dans les locaux du Programme National de Cohésion Sociale (PNCS).

"Nous voyons la Ministre sur le terrain visiter les familles vulnérables, être dans leur quotidien, leur porter assistance. C’est cela faire du social comme nous le recommande les saintes écritures. Nous ne pouvons que la soutenir", a déclaré l’ImamKhaleb Kojob, guide religieux de la communauté Algadir.

 La Ministre a salué cette action de solidarité de la communauté Algadir, qui œuvre au quotidien pour le bien être des familles démunies.

 Installée au sein de la grande mosquée de Marcory Résidentiel, cette communauté sous la houlette de l’Imam Khaleb Kojob, est très active dans les domaines de la santé, de la culture et de l’éducation.

 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Les directeurs régionaux du ministère de l’Agriculture invités à se familiariser avec les nouveaux outils de communication et de gestion

Ouverture à Abidjan d’un atelier de présentation des résultats définitifs du projet « Cacao et changement Climatique »

Des gamins désemparés après la mort accidentelle de leurs six employeurs sur un site d’orpaillage clandestin à Niakara

L’objectif 2020 dans le traitement du VIH ne sera pas atteint (ONUSIDA)

Une augmentation de 60% à l’achat des médicaments antirétroviraux pour le traitement des patients vivant avec le VIH

Publicite
Publicite