Passage de la Côte d’Ivoire au numérique : Le document stratégique remis au Gouvernement
0
 

Écouter
Passage de la Côte d’Ivoire au numérique : Le document stratégique remis au Gouvernement

Passage de la Côte d’Ivoire au numérique : Le document stratégique remis au Gouvernement

L\'Intelligent d\'Abidjan | Lu 1021 fois | Publié

Au terme du délai de réflexion qui leur a été accordé (du 12 janvier au12 juin 2012), le Groupe de travail présidé par le directeur de cabinet du ministère de la Communication, Léandre Anoma-Kanié, a remis le 6 juillet 2012, à la salle de conférence du ministère de la communication, le document stratégique de migration vers la Télévision numérique en Côte d’Ivoire au Gouvernement, représenté par les ministres Koné Bruno et Souleymane Coty. Dans ce document remis par le président du Groupe de travail aux Ministres de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication Koné Bruno et son collègue de la Communication Souleymane Coty, Léandre Anoma-Kanié a décrit la démarche adoptée par ses pairs, axée sur des consultations extérieures tirée de l’expérience de pays comme le Ghana et l’Afrique du Sud. Celle-ci, selon lui, a permis « de trouver des réponses à des questions essentielles, susceptibles de garantir le succès au basculement au tout numérique dans notre pays ». S’agissant de la stratégie élaborée, le Groupe de travail a défini sept (7) étapes qui « prennent en compte le diagnostic de l’existant et l’analyse de l’environnement sectoriel », a indiqué Léandre Anoma-Kanié. Entre autres, proposer des normes et standards de la télévision numérique terrestre, faciliter l’accès des ménages aux équipements de réception numérique, identifier les modes de financement du processus etc. Par ailleurs, le passage à la TNT (Télévision numérique terrestre), a-t-il clarifié, est avant tout une politique nationale et une contrainte internationale. « Le Gouvernement devra en tenir compte, prendre tout naturellement le leadership de l’opération et créer les conditions de son succès », a-t-il soutenu. Pour ce qui est du financement, le Groupe de travail a relevé que le coût financier pour la migration s’élève à environ 32 milliards de francs CFA pour l’infrastructure, quand le coût social, lui, oscille autour de 25,7 milliards de FCFA. Le ministre Koné Nabagné Bruno s’est réjoui de la célérité avec laquelle les travaux ont été réalisés pour aboutir à la constitution du document stratégique. «La côte d’Ivoire est en train de prendre de l’avance. Le défi est de tenir le délai de 2015 prévu par le président de la République ? afin que le basculement soit sans désagréments pour les consommateurs ivoiriens», a-t-il soutenu. Le ministre Souleïmane Diakité Coty, se voulant rassurant a aussi ajouté que les conclusions du rapport seront présentées dans les meilleurs délais au Gouvernement. Désigné le 14 décembre 2011, le Groupe de travail est composé de vingt (20) membres issus du ministère de la Communication, de la Haca (Haute autorité et de la communication audiovisuelle), de l’Atci, du Bnetd, de la Rti, de l’Istc (Institut des sciences et techniques de la communication), du CTCI (Conseil des télécommunications de Côte d’Ivoire) et de l’Ispat (Institut Supérieur Africain des Postes et Télécommunications).
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

L’Armée de l’air ivoirienne est entrée en possession d'un aéronef de type Casa C-295, tout neuf, récemment acquis par l’Etat de Côte d’Ivoire.

Le cyclone Kenneth touche le Mozambique, menace la Tanzanie

Bingerville: installation de 30 panneaux de signalisation en vue d'améliorer la fluidité de la circulation et garantir la sécurité routière

Le service des examens et concours de Bondoukou cambriolé

L'ancien vice-président démocrate Joe Biden annonce sa candidature à la Maison Blanche