CAN 2019 | Algérie : Djamel Belmadi dévoile une liste de 23 joueurs pour l'Egypte
0
 

Écouter
CAN 2019 | Algérie : Djamel Belmadi dévoile une liste de 23 joueurs pour l'Egypte

CAN 2019 | Algérie : Djamel Belmadi dévoile une liste de 23 joueurs pour l'Egypte

Elie DION | Lu 1394 fois | Publié

Djamel Belmadi vient d'annoncer sa liste des 23 joueurs convoqués pour la Coupe d'Afrique des Nations en Egypte. La Ligue 1 et la Ligue 2 sont bien représentées.

Le sélectionneur national Djamel Belmadi vient de dévoiler sa liste des 23 joueurs convoqués pour le tournoi continental, qui se tiendra en Égypte du 21 juin au 19 juillet. Une liste avec un fort accent de Ligue 1-Ligue 2, puisqu’Alexandre Oukidja (Metz), Mehdi Zeffane (Rennes), Ramy Bensebaïni (Rennes), Mehdi Tahrat (Lens), Youcef Atal (Nice), Haris Belkebla (Brest) et Mehdi Abeid (Dijon) sont du voyage.

Gardiens de buts : 

M’bolhi (Al-Ittifaq/Arabie Saoudite)

Doukha (Al-Raed/ Arabie Saoudite)

Oukidja (FC Metz/ France)

Défenseurs : 

Atal (Nice/ France)

Mohamed Farés (SPAL/ Italie)

Bensebaini (Rennes/ France)

Mandi (Bétis Séville/ Espagne)

Benlameri (Al-Shabab/Arabie Saoudite)

Halliche (Moreirense/Portugal)

Zeffane (Rennes/France)

Tahrat (RC Lens/ France)

Milieux : 

Feghouli (Galatasaray/Turquie)

Bennacer (Empoli/ Italie)

Guedioura (Nottingham Forrest/ Angleterre)

Abeid (Dijon/ France)

Boudaoui (Paradou AC)

Belkebla (Brest/France)  

Attaquants : 

Bounedjah (Al-Sadd/ Qatar)

Slimani (Fenerbahçe)

Belaili (ES Tunis/Tunisie)

Ounas (Naples/ Italie)

Mahrez (Manchester City/ Angleterre)

Brahimi (FC Porto/Portugal)

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Roger Stone, fidèle de Trump, reconnu coupable de mensonge au Congrès

RDC : Le Président Tshisekedi prévoit une éradication du virus Ebola d’ici à la fin de l’année.

Amnesty International plaide pour la réhabilitation de la prison de Katiola

Lancement officiel de planting d'arbres ce vendredi sur le territoire national

Le Gouvernement guinéen rejette un rapport d’Amnesty international