CAF | Ahmad Ahmad accuse le président de l'Espérance de Tunis de l'avoir menacé
0
 

Écouter
CAF | Ahmad Ahmad accuse le président de l'Espérance de Tunis de l'avoir menacé

CAF | Ahmad Ahmad accuse le président de l'Espérance de Tunis de l'avoir menacé

Elie DION | Lu 2343 fois | Publié

Le président de la CAF a pointé du doigt l'attitude des dirigeants tunisiens après la finale controversée de la Ligue des champions africaine.

Vainqueur de la Ligue des champions de la CAF après une finale retour chaotique face au Wydad Casablanca le vendredi dernier, l'Espérance Sportive de Tunis pourrait bien être sanctionnée pour ces événements jugés assez graves.

L'absence d'arbitrage vidéo lors de cette rencontre, qui a notamment pénalisé la formation marocaine qui a refusé de jouer pendant une heure et demi, a provoqué de nombreuses critiques envers Ahmad Ahmad, le président de la CAF.

 Le principal dirigeant du football africain est sorti de son silence. Dans l'émission "Stad'Afric", il est revenu sur les incidents de vendredi soir. Il estime notamment avoir été menacé par des dirigeants tunisiens. "Le président de l'Espérance de Tunis m'a menacé devant des témoins. Des grands présidents de club en Afrique condamnent les pratiques de ce club, mais nous n'avons pas de preuves. Pourquoi la VAR marche partout mais pas à Tunis ?"

"Pourquoi la VAR marche partout mais pas à Tunis ?"

Une réunion en urgence du bureau exécutif de la CAF se tient ce mardi à Paris pour les mesures à prendre suite à ce match qui a terni l'image du football africain. D'après le journaliste égyptien Ahmed Shoubair, la finale retour pourrait être rejouée.

Pour l'instant, l'ES de Tunis n'a toujours pas été déclarée victorieuse après cette finale retour qui n'a pas fini de faire couler de l'encre.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Le projet d’engagement de la Côte d’Ivoire en vue de l’achèvement des objectifs de la CIPD d’ici à 2030 validé

Les travaux de réhabilitation de l’axe Dabakala-Katiola ont démarré

Burkina: 6 soldats tués dans deux attaques

Guinée: marche de femmes contre un troisième mandat d'Alpha Condé

Ouverture fin octobre 2019 du nouvel abattoir de Bondoukou (Mairie)