Football | Nigéria : Chieme Martins (22 ans), l'attaquant de Nasarawa United s’est effondré en plein match
0
 

Écouter
Publicite
Football | Nigéria : Chieme Martins (22 ans), l'attaquant de Nasarawa United s’est effondré en plein match

Football | Nigéria : Chieme Martins (22 ans), l'attaquant de Nasarawa United s’est effondré en plein match

Elie DION | Lu 7012 fois | Publié

Lors d'un match du championnat du Nigeria le dimanche, un footballeur a perdu connaissance après une collision avec un joueur de l’équipe adverse.

Les médecins des deux clubs n’ayant pas pu le réanimer, il a été évacué vers un hôpital où il a été déclaré mort. L’annonce de sa mort a été publiée sur les réseaux sociaux.

Terrible nouvelle pour le football nigérian et africain. Le jeune attaquant de Nasarawa United, Chieme Martins, est décédé, dimanche 8 mars, après avoir perdu connaissance lors d'un match du championnat du Nigeria face à l’équipe de Katsina United, selon The Guardian Nigeria, les médecins des deux clubs ont tenté de le réanimer.

Cependant leurs efforts ont été vains, il a donc dû être transporté d'urgence à l'hôpital dans un véhicule de presse, car, selon le quotidien, se référant à sa propre source, l'ambulance stationnée au bord du terrain ne pouvait pas démarrer. Plus tard, à l’hôpital, il a été déclaré mort.

Informés de la mort du joueur de football, ses coéquipiers n'ont pas pu retenir leurs larmes en s’effondrant sur la pelouse.

Ce fait dramatique n’est pas sans nous rappeler les décès tragiques des braves camerounais Marc-Vivien Foé, le 26 juin 2003 lors de la Coupe des Confédérations, et plus récemment Patrick Ekeng, le 6 mai 2016 avec le Dinamo Bucarest.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Coronavirus: le Premier ministre d'Eswatini en Afrique du Sud pour des soins

Soudan: l'arrivée des réfugiés provoque un déboisement massif

Tchad: des radios cessent d'émettre après l'arrestation de journalistes et opposants

Algérie: trois islamistes armés tués (ministère de la Défense)

Insécurité en RDC: l'ONG Médecins sans frontières (MSF) se retire d'un territoire à l'Est

Publicite
Publicite