Sabri Lamouchi : "Nous avons besoin de changer l’état d’esprit de l’équipe"
0
 

Écouter
Sabri Lamouchi :

Sabri Lamouchi : "Nous avons besoin de changer l’état d’esprit de l’équipe"

Ouattara Lacinan | o.lacinan@rti.ci | Lu 1379 fois | Publié

Le sélectionneur des Eléphants de Côte d’Ivoire, Sabri lamouchi était hier face aux journalistes, lors de sa première conférence de presse après la coupe d’Afrique des nations en Afrique du Sud, au siège de la Fédération ivoirienne de football ( FIF). Élimination des Eléphants en quart de finale contre le Nigeria, la sélection des joueurs du match contre la Gambie pour le samedi 23 mars étaient au menu. Pour lui, il y a un préalable, il faut changer l'esprit de l'équipe nationale de Football.

Quelques morceaux choisis " On est de loin la meilleure équipe d’Afrique, mais nous n’avons pas gagné le tournoi. Le match contre le Nigeria s’est joué sur des petits détails et, malheureusement, ces détails n’ont pas joué en notre faveur. L’état d’esprit de l’équipe nationale doit impérativement changer. On est attendu par toutes les équipes. À chaque match, on sait que ça sera difficile. C’est dans les difficultés qu’on voit les grands joueurs et les grandes équipes», a indiqué le franco-tunisien. "Le titre de meilleure équipe d’Afrique ne vous apporte absolument rien si ce n’est du respect. Mais avec cette équipe, je veux plus que du respect. Je veux des titres, qu’on se fasse violence. Je veux qu’on s’entraîne comme on joue. Je veux qu’on se fasse mal à l’entraînement. Se faire mal à l’entraînement, ça veut dire être ensemble, faire l’effort pour le partenaire. Ça veut dire être généreux, solidaire. Jouer sur ses qualités. Quand je vous dis de changer l’état d’esprit, c’est ça. On m’a dit que je ne suis inexpérimenté. Vous n’allez pas me dire que je suis magicien». "Aux joueurs, l’équipe nationale de Côte d’Ivoire n’appartient à personne. Elle est ouverte à tous les meilleurs joueurs. Nous leur envoyons un signal fort afin qu’ils viennent voir comment les choses se passent en équipe nationale. S’ils sont meilleurs que les autres, ils vont jouer. A partir du moment où ils sont sélectionnés, ils peuvent faire partie du groupe comme tout le monde. J’ai un discours très clair avec les joueurs. Je ne suis pas sélectionneur d’un joueur mais de la Côte d’Ivoire. (…). L’objectif, c’est la qualification pour la Coupe du monde». "En 8 mois, il a fait trois clubs, trois continents dont son passage en Chine qui lui a coûté beaucoup d’énergie. Didier travaille pour revenir à son meilleur niveau. Didier reste le capitaine des Eléphants et je compte bien évidemment sur lui pour les manches qualificatives pour la Coupe du monde. Il a besoin de travailler, d’être à son meilleur niveau pour être le joueur compétitif que vous connaissez. Je ne doute pas du retour de Didier Drogba au plus haut niveau et de son retour en sélection. L’équipe nationale de Côte d’Ivoire a besoin de grands professionnels et de grands joueurs comme Didier Drogba».
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

France: Les syndicats des transports appellent à une amplification des manifestations sur le système des retraites du Gouvernement

Algérie : La justice veut auditionner le frère de Bouteflika accusé de corruption

Ouganda : Au moins 12 morts dans des inondations dans l'ouest

Filets sociaux : L'enregistrement des foyers bénéficiaires a démarré à Tengrela

Le Ministère de l'éducation nationale a lancé le projet de droit à l'éducation inclusive des jeunes filles