Plus de 100 détenus s'évadent à la faveur d'inondations au Nigeria
0
 

Écouter
Plus de 100 détenus s'évadent à la faveur d'inondations au Nigeria

Plus de 100 détenus s'évadent à la faveur d'inondations au Nigeria

AFP | Lu 1934 fois | Publié

Des pluies torrentielles se sont abattues sur l'Etat de Kogi, dans le centre du Nigeria, permettant à plus d'une centaine de détenus d'une prison de s'échapper, a déclaré mardi le porte-parole des services correctionnels.

"Des pluies torrentielles sont tombées lundi 28 octobre (à Koton Karfe), causant de terribles dégâts, et faisant s'affaisser la barrière qui entoure la prison", a fait savoir OF Enobore, représentant des services correctionnels nigérians. 

"Les cellules des détenus ont été submergées par l'eau et certains détenus ont du forcer la sortie pour ne pas se noyer", a-t-il rapporté dans un communiqué. 

"122 d'entre eux ont saisi cette occasion pour s'échapper, 105 sont restés sur place", a expliqué M. Enobore. "Vingt-cinq des fugitifs ont été arrêtés, 97 sont donc toujours en cavale". 

Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique avec 190 millions d'habitants, est particulièrement affecté par d'importantes précipitations qui continuent à s'abattre en cette fin de saison des pluies. 

Les Etats centraux de Niger, Benue, Kogi et Taraba sont particulièrement touchés. Les pluies détruisent les cultures dans cette ceinture agricole très importante et forcent des dizaines de milliers de personnes à quitter leur foyer, selon l'Agence nationale de gestion des urgences (NEMA). 

Plus de 40 villages ont été totalement détruits par les eaux ces derniers jours, dans l'Etat d'Adamawa (nord-est) selon l'agence de presse nationale (NAN).

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Maroc: enquête ouverte après des accusations de viol collectif à Casablanca

Libye: réouverture de l'aéroport à Tripoli malgré les menaces des proHaftar

RDC: sept morts en Ituri où séjourne Michelle Bachelet

Guinée: trois civils tués dans de nouveaux affrontements (nouveau bilan)

Un taux de recouvrement de 95,7 % pour la Direction générale des impôts en 2019