La chorégraphie de Micou sert à la promotion de la musique de 100 Façon (Irène Vieira, spécialiste du droit de la propriété intellectuelle)
0
 

Écouter
Publicite
La chorégraphie de Micou sert à la promotion de la musique de 100 Façon (Irène Vieira, spécialiste du droit de la propriété intellectuelle)

La chorégraphie de Micou sert à la promotion de la musique de 100 Façon (Irène Vieira, spécialiste du droit de la propriété intellectuelle)

Boris Odilon BLÉ | Lu 5220 fois | Publié

L'affaire "100 Façon - Micou Izé Izé" défraie la chronique depuis quelques semaines. Les chanteurs et le danseur multiplient les plateaux TV et interventions par presses interposées pour se prononcer sur le point de discorde. Magistrat et spécialiste du droit de la propriété intellectuelle, Irène Vieira se prononce.

"Le succès de la chorégraphie de Micou sert à la promotion de leur musique. Les chanteurs percevront les retombées de ce succès via leur société de gestion collective" indique la femme de loi. S'appuyant sur le droit, elle affirme qu'il n'est pas "de la responsabilité de Micou de convier le groupe à ses invitations".

 

Boris Odilon BLE

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Une marche silencieuse au lycée Sainte Marie en mémoire des victimes du SIDA

La quinzaine des droits de l’Homme du CNDH débute par la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le sida

La section du Regroupement des acteurs ivoiriens des droits de l’homme (RAIDH) relève les actions de prévention de la crise électorale à Aboisso

Une organisation déplore le refus des personnes vivant avec le VIH de fréquenter les hôpitaux à cause du Covid-19

Un fonds de 20 milliards FCFA pour le développement des petites et moyennes entreprises (PME) ivoiriennes

Publicite
Publicite