Le gouvernement de Maduro appelle les Vénézuéliens à "condamner" l'assassinat de Soleimani
0
 

Écouter
Le gouvernement de Maduro appelle les Vénézuéliens à

Le gouvernement de Maduro appelle les Vénézuéliens à "condamner" l'assassinat de Soleimani

AFP | Lu 2620 fois | Publié

Le gouvernement de Nicolas Maduro, qui entretient des liens étroits avec Téhéran, a appelé lundi les Vénézuéliens à "condamner" la mort du général iranien Soleimani, tué vendredi par une frappe américaine à Bagdad, et à signer le livre de condoléances à l'ambassade d'Iran.

"Nous allons nous rendre à l'ambassade d'Iran" pour rejeter l'"infâme assassinat" de Qassem Soleimani, chef de la force Al-Qods et figure très populaire en Iran, a déclaré Tania Diaz, députée du PSUV, le parti du président vénézuélien, lors d'une conférence de presse.

Elle a ensuite appelé les Vénézuéliens à se rendre à l'ambassade de la République islamique à Caracas, où un livre de condoléances a été ouvert, et à "condamner cet acte atroce par leur signature".

L'Iran est l'un des principaux alliés de Nicolas Maduro avec la Russie, la Chine et Cuba.  

Lundi, une marée humaine a rendu hommage à Téhéran au général Soleimani, figure très populaire en Iran, tué vendredi avec son lieutenant irakien et huit autres personnes près de l'aéroport de Bagdad par une frappe des Etats-Unis.

Depuis le raid américain, le président Donald Trump multiplie les messages menaçants envers l'Iran. Téhéran, de son côté, a promis de "venger durement" cette mort, au moment opportun, et notamment par une action militaire.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Coronavirus: l'Erythrée ordonne un confinement de 21 jours

Coronavirus au Niger : baisse de la croissance, deux décès et premiers cas hors Niamey

Le nombre de malades de COVID 19 en Côte d’Ivoire passe à 190 avec 11 nouveaux cas (Ministre)

COVID 19: Mariatou Koné distribue des kits hygiéniques et des vivres à des communes et ONG

COVID19: Au total 473 personnes interpellées pour non respect du couvre-feu